Version classiqueVersion mobile

Enkhuizen au xviiie siècle

 | 
Thierry Allain

Troisième partie : L’identité en question

Chapitre VII. Enkhuizen, emblème de la liberté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le caractère dynamique de toute construction identitaire est largement admis, surtout si on l’aborde par le biais du rapport à l’autre. Cette altérité fournirait l’occasion d’un renouvellement permanent, autour de l’articulation assimilation/différenciation1. Selon certains auteurs, le mouvement devrait même être considéré comme une condition essentielle pour la pérennité de l’identité2. La recherche et l’analyse des traces d’identité collective à Enkhuizen prennent alors une signification particulière. La conscience de soi-même est en effet susceptible d’avoir pris un tour décisif dans le cadre du déclin, puisque l’urgence des difficultés a pu se solder par la valorisation des caractères propres de la cité. Il est possible, également, que ces conduites de défense aient débouché sur une refondation identitaire de nature à souder la communauté contre l’extérieur3. Notre questionnement se concentre sur le dossier des souvenirs ainsi mis en avant, mais également sur les relations entre...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search