Version classiqueVersion mobile

Enkhuizen au xviiie siècle

 | 
Thierry Allain

Deuxième partie : Recompositions urbaines

Chapitre V. Le remodelage du territoire urbain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un certain nombre d’enquêtes parues depuis les années 1970 nous ont appris que l’espace urbain ne doit pas être considéré comme un simple décor, un cadre neutre ou même un poste d’observation privilégié1. La ville, et singulièrement son enveloppe matérielle, est désormais devenue un objet d’histoire tout à fait essentiel. Au XVIIIsiècle aux Provinces-Unies, les cités sont encore en règle générale de taille réduite et enfermées dans des murailles. Pour autant, une réflexion qui se limiterait à l’analyse de la différence physique ou topographique avec l’espace environnant n’est pas satisfaisante. Il faut davantage s’intéresser au territoire urbain en lui-même, dans toutes ses composantes, en ce qu’il est le « produit d’interactions nombreuses »2. La notion de territoire, si commune à bien des sciences humaines, est cependant redoutable à manier car porteuse d’univocité. Il faut l’entendre, à notre sens, comme une portion d’espace investie et mise en valeur par un groupe humain de ta...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search