Version classiqueVersion mobile

Enkhuizen au xviiie siècle

 | 
Thierry Allain

Deuxième partie : Recompositions urbaines

Chapitre IV. L’émergence d’une société de l’entre soi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les analyses menées dans les chapitres qui précèdent nous ont permis de préciser un certain nombre d’enseignements au sujet des transformations économiques, démographiques et spatiales ayant affecté Enkhuizen. La thématique du déclin y a gagné, au passage, un peu plus de consistance. Mais la saisie du destin de la ville uniquement sous l’angle de ses performances au regard du reste des Provinces-Unies ou de l’évolution sociale de la cité ne saurait suffire.

 

Si l’histoire urbaine regorge d’exemples de communautés profondément bouleversées, ce processus a pu en effet produire des résultats différents. Les villes portuaires françaises qui firent fortune dans le commerce transatlantique au XVIIIsiècle offrent un exemple intéressant. Quand ici des élites marchandes se renouvelaient en profondeur par des apports étrangers, ailleurs la société urbaine pouvait se scinder brutalement en deux, seul un nombre réduit d’habitants se trouvant associé aux transformations économiques1. La conjonc...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search