Version classiqueVersion mobile

Antoine Volodine, l’affolement des langues

 | 
Dominique Soulès

4. Résister dans la langue

Introduction partie 4

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bien que fondé sur une grande confiance en la langue, le projet littéraire de Volodine n’ignore pas, loin s’en faut, les enjeux de pouvoir qui peuvent y être liés. Si le chapitre précédent en a donné un aperçu à propos du champ sexuel, objet d’enjeux politiques parfois insoupçonnés mais bien réels, l’écrivain ne se contente pas de cet exemple qui interroge aussi la littérature en propre. Désireux de ne pas priver de ses aspects les plus destructeurs les représentations de la langue qui émaillent son édifice romanesque, il y fait figurer, en bonne place, certains mésusages autrement politiques. Ainsi, lorsqu’il sollicite notre mémoire historique, sa visée n’est pas uniquement rétrospective, et la réponse littéraire qu’il apporte à ces faits de langue tristement célèbres montre que ses textes valent dénonciation. Celle-ci prend toutefois un tour particulier puisque l’écrivain a choisi de résister dans la langue et que les modalités de sa réponse romanesque à l’Histoire permettent au p...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search