Version classiqueVersion mobile

Antoine Volodine, l’affolement des langues

 | 
Dominique Soulès

1. Faire miroiter la langue

Apprentissages et B-A BA

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au lecteur qui parcourt son édifice romanesque Volodine offre donc de s’interroger sur la langue. Mais, alors que l’on revient finalement assez peu sur les phases d’apprentissage, lui ne passe pas sous silence les moments antérieurs à la maîtrise langagière, lorsque nous tentons encore d’apprivoiser la langue, c’est-à-dire à la fois de la faire nôtre et de nous conformer à ses règles parfois intangibles. Pour ce faire, il choisit de mettre en jeu dans ses récits une langue qui, pour ses personnages, n’est pas maternelle et dont le fonctionnement linguistique diffère vraiment de la leur. Dès lors, la différence, mais surtout l’étrangeté de cette langue, est suffisamment intrigante pour pouvoir donner lieu à un questionnement complexe et à des épisodes narratifs fournis.

Séduction des langues asiatiques

Précisons. Comment un romancier peut-il parvenir à replonger dans une époque largement révolue un lecteur qui parle désormais sans prêter attention à cet acte même de parler, concentré q...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search