Version classiqueVersion mobile

Théories-didactiques de la lecture et de l'écriture

 | 
Ana Dias-Chiaruttini
, 
Cora Cohen-Azria

Forme scolaire, un concept trop séduisant ?1

Bernard Schneuwly et Rita Hofstetter

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lors d’une journée scientifique en l’honneur de Thérèse Thévenaz-Christen2 intitulée « Entrée dans l’écrit : les prémices de la forme scolaire », Yves Reuter, dans le style gentiment provocateur et avec le sourire un brin satisfait qui le caractérise si bien, disait à la jubilaire, et plus généralement à l’équipe GRAFE à laquelle elle appartient, que notre conception de l’école et plus particulièrement le concept de « forme scolaire » que nous défendions était « candide » ; « naïf » même, notamment par notre référence à Vygotski pour qui cette forme est la condition de la transformation des processus psychiques vers leur maîtrise consciente et volontaire (Reuter, 2011). Nous ne saurions laisser échapper le débat proposé à l’occasion du départ à la retraite d’Yves Reuter sans retourner le commentaire, poursuivant le dialogue entamé depuis trente ans maintenant, lors du congrès fondateur de l’association de didactique du français. Nous développons ici deux thèses : le concept de « for...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search