Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Apprentissages en situation touristique

 | 
Gilles Brougère
, 
Giulia Fabbiano

Troisième Partie. Tourisme et trajectoires personnelles

Chapitre 7. Être là. Les voyages au pays d’origine des familles harkies entre expérience mémorielle et situations d’apprentissage1

Giulia Fabbiano

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 2 mai 2004, le frère cadet de Meriem vient nous chercher à Mas Thibert pour nous conduire à l’aéroport de Marignane. Au comptoir d’Air Algérie, nous embarquons quatre cabas cirés et deux grosses valises, pour un total de 180 kg de cadeaux à distribuer une fois arrivées dans les Béni-Boudouane.2

Meriem est une petite bergère, âgée de 13 ans lorsqu’elle monte, quelques mois après les accords d’Évian, sur les camions de l’armée française avec ses parents, ses trois petites sœurs, ses trois frères et un nombre important de membres de sa tribu. En ce début d’été 1962, le douar de Béni-Boudouane est secoué par l’exode massif et désorganisé d’une partie de sa population, fuyant les règlements de comptes et les massacres qui touchent, au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, les familles des anciens supplétifs de l’armée française. Une fois en France, les Béni-Boudouanais connaissent les structures d’accueil et les mesures de reclassement prévues pour les harkis, avant de choisir, pou...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540