Version classiqueVersion mobile

Pratiques d’ateliers dans la Grèce et l’Égypte anciennes

 | 
Sophie Descamps-Lequime
, 
Violaine Jeammet

Introduction

Introduction

Sophie Descamps-Lequime et Violaine Jeammet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le propos de ces Actes, issus d’une journée d’étude qui s’est tenue en 2016 à l’INHA sous l’égide de la Société française d’archéologie classique (SFAC), s’est attaché à questionner la relation, toujours avancée mais finalement jamais démontrée d’un point de vue technique, entre les différentes pratiques artisanales concernées par le modelage et recourant à l’utilisation de l’argile. Preuve de l’intérêt porté à la question essentielle du modelage, cette journée d’étude a été suivie en avril 2019 par le colloque « Quand on a la terre sous l’ongle. Le modelage dans le monde grec antique » (Aurigny, Rohaut [dir.] 2022), auquel ont participé les éditrices de cet ouvrage. Indépendamment des potiers, c’est en effet par l’acte premier du modelage que se retrouvaient non seulement de modestes artisans tels que les coroplathes (modeleurs de figurines en terre cuite) mais également les bronziers, pour lesquels la littérature antique nous a transmis quelques noms fameux. Il s’agit donc, à part...

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search