Version classiqueVersion mobile

Biocarburants, les temps changent !

 | 
Helga-Jane Scarwell

Préface

Alain Weill

Texte intégral

1Les auteurs, dans cet ouvrage très documenté, ont développé un ensemble d’analyses, des implications relatives aux décisions récemment prises sur cette énergie réputée « verte ».

2L’analyse de facteurs techniques que je m’étais faite sur le sujet lors de ma participation au conseil scientifique du programme PRIMEQUAL sur la qualité de l’air du ministère de l’Environnement et du Développement durable était restée profane et limitée au seul facteur technique de l’éventuelle toxicité des carburants oxygénés.

3Le titre : « biocarburants : les temps changent ! Effets d’annonce ou réelle avancée » illustre bien le contenu. L’approche explore l’histoire des biocarburants alcoolisés non seulement en France mais dans un contexte européen et mondial. On comprend alors pourquoi différentes « fenêtres d’opportunités » qui n’ont pas donné la pérennité à ce carburant au début du siècle risquent de le rendre plus « durable » à l’heure actuelle. La convergence des intérêts fait l’objet d’une analyse approfondie.

4Les auteurs mettent bien en relief la décision liée à la fenêtre d’opportunité actuelle qui croise l’évolution de la PAC, la crise du pétrole, le réchauffement climatique et leurs attendus. La documentation explicite ainsi les différents facteurs conduisant à la décision récente de façon quantitative, ce qui est extrêmement rare dans les exégèses de l’analyse de décisions. De plus, l’ouvrage qui n’est pas polémique, permet au lecteur de se construire une opinion, avec une information très vivante analysant les interactions politiques entre les acteurs européens de la décision, en particulier à propos des normes drastiques « Euro 5 ».

5Les auteurs explorent de façon précise les équilibres précaires entre les marchés agricoles et les marchés de l’énergie et le fait que la viabilité - durabilité des décisions autour des biocarburants va dépendre des échelles que ce soient des échelles économiques (de la microéconomie à la macroéconomie) ou des dimensions environnementales agronomiques (du territoire rural à l’environnement global).

6Voilà un ouvrage parfaitement documenté que nos politiques devraient lire pour parfaire leurs connaissances « comme aide à la gestion des conséquences de leurs décisions », celles-ci nous engageant sur des temps longs.

7De plus, en vertu du principe de précaution, de nombreuses recherches restent encore à effectuer autour des biocarburants ne serait-ce comme suggéré en filigrane, une remise à jour des toxicités possibles et avérées eu égard aux nouvelles réglementations.

8J’invite également tout citoyen responsable, ne voulant pas se contenter d’un avis épidermique, à lire et méditer cet ouvrage remarquable par son contenu et ses analyses.

© Presses universitaires du Septentrion, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search