Version classiqueVersion mobile

Histoire des sans-travail et des précaires du Nord

 | 
Marc Leleux

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis le début des années 1980, on assiste à un retour en force de la précarité. Peu à peu, le droit du travail, acquis de haute lutte au cours du XXe siècle, se délite. Les gouvernements interviennent pour multiplier les opportunités pour les entreprises de réaliser des embauches sous statuts précaires. Aussi pouvons-nous considérer que, d’un certain point de vue, nous sommes en train d’effectuer un retour aux conditions d’embauche du XIXe siècle dont il résulte un durcissement considérable des conditions de travail imposées par le patronat.

Cet effacement des protections semble, selon les théoriciens du néolibéralisme, justifié par la nécessité d’amener, ou de ramener, un nombre croissant de sans-travail vers l’activité. Pourtant, loin d’être un remède au sous-emploi, la précarité semble tout au contraire avoir été un moyen d’accentuer encore les effets recherchés du maintien d’un « volant de sécurité », en stimulant un climat concurrentiel dans et pour le travail.

 

Depuis les anné...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search