Version classiqueVersion mobile

Histoire des sans-travail et des précaires du Nord

 | 
Marc Leleux

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le chômage actuel révèle un certain nombre de caractéristiques propres à notre époque et demeure sans conteste le mal endémique de ce début du XXIe siècle, la privation de travail, qu’elle soit prévisible ou liée à une période de dépression économique, n’est pas un problème récent.

Le terme chômage est au cours du XIXe siècle déjà régulièrement employé pour désigner une période d’inactivité passagère, mais il ne s’applique qu’aux usines, ateliers ou secteurs industriels qui connaissent un certain ralentissement ou une stagnation de leur activité. Il ne s’utilise pas encore à propos de l’ouvrier inactif. Quant au substantif chômeur, il semble être utilisé pour la première fois dans un article de L’Opinion Nationale daté du 30 mai 1876.1 Au-delà des considérations purement linguistiques, la définition du chômage n’est en outre pas parvenue jusqu’à nos jours à se stabiliser. Ainsi, les différents organismes (Bureau International du Travail, Institut National de la Statistique et des ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search