Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Imaginer la composition musicale

 | 
Pascal Dusapin
, 
Maxime McKinley

Épilogue

Maxime McKinley

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La question paradoxale, ça n’est pas d’achever mais comment ne pas finir. Ça prendrait beaucoup trop de temps de finir, c’est-à-dire, tout notre temps. Et pour autant, nous n’aurions jamais fini. »
– Pascal Dusapin1

Au cours de cette conversation traversant sept années, l’enjeu du commencement et de la fin a fait retour. Souvent, dans la musique de Pascal Dusapin, ils sont plus ou moins arbitraires. C’est sans doute le cas dans ce livre également. Un peu comme en photographie, il s’agit d’un « clic » sur un moment, même un peu long, qui a eu lieu. Un « punctum », dirait Roland Barthes2. Les flux, eux, sont toujours déjà et encore là. Tout de même, tel que je l’ai évoqué dans la préface, quand un certain épuisement – entendu non pas au sens courant de la fatigue, mais celui, deleuzien, d’un tarissement du possible – a pu se faire sentir dans la correspondance, un premier entretien viva voce est venu boucler la boucle. Puis, de manière imprévue – signe que les flux sont de nature mobi...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540