Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

L’Empire sur les ruines de la monarchie et de la République

Adolphe Granier de Cassagnac

p. 319-334


Extrait

1L’histoire de la chute du roi Louis-Philippe, de la république de 1848 et du rétablissement de l’Empire est très rarement mentionnée dans l’historiographie de la révolution de 1848. Il est vrai que, comparée aux histoires républicaines entre lesquelles elle s’intercale chronologiquement, celle surtout de Daniel Stern et celle de Garnier-Pagès, elle fait assez pâle figure. Comme source elle présente beaucoup moins d’intérêt : l’auteur a rarement disposé d’informations de première main, ce qui ne peut surprendre vu que ceux que la révolution a portés au pouvoir étaient pour lui des adversaires, et ensuite qu’il fut absent de Paris pendant deux ans. Quant au coup d’État et au rétablissement de l’Empire, quoiqu’il les ait appelés de ses vœux et qu’il y ait prêté son concours, il ne s’y étend guère non plus, nous verrons pourquoi.

2Adolphe Granier de Cassagnac (1806-1880) lui-même est assez oublié. Son fils Paul, ardent député bonapartiste sous la Troisième République, excellent ora

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.