Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

V

Valeur d’option

Valeur d’option, rationalité et subordination

Camille Chaserant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La valeur d’option mesure l’avantage qu’ont les décisions flexibles sur les décisions irréversibles en contexte incertain : elles peuvent être reportées afin d’exploiter de nouvelles informations susceptibles d’émerger. Mise en évidence par Claude Henry (1974), elle représente ce qu’un individu est prêt à payer pour ne pas prendre de décision irréversible lorsqu’il anticipe une amélioration de son information.

Supposons, nous propose Henry, que l’on doive choisir entre préserver Notre-Dame de Paris ou la démolire afin de construire un parking. Préserver Notre-Dame est une décision flexible : elle laisse ouverte la possibilité de choisir, dans le futur, entre Notre-Dame, un parking ou tout autre projet architectural. Au contraire, si le parking est construit, on ne sera plus jamais en situation de choisir la conservation de Notre-Dame. Cette décision est donc irréversible : elle réduit la taille de l’ensemble des choix futurs.

Claude Henry montre que l’utilisation du critère standard d...

Auteur

CES – Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search