Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

Q-R

Rawls (John)

Une social-démocratie conventionnaliste et néanmoins radicale : Favereau lecteur de Rawls

Richard Sobel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au tournant des années 1990, Rawls s’est installé dans le paysage intellectuel français, devenant incontournable lui qui jusque-là avait été quasiment ignoré par la théorie politique continentale. Face à la récupération social-libérale qui voulait en faire le penseur officiel de l’accompagnement éthique de la mondialisation capitaliste, trois contre-attaques ont permis à la théorie critique de ne pas jeter le bébé rawlsien (la nécessaire réflexion sur la justice sociale) avec l’eau du bain néolibérale (l’économisme sous-jacent qui éternise le capitalisme et légitime ses rapports de production) : la théorie marxiste (Bidet, 1995), la théorie régulationniste (Boyer, 1991 ; Théret, 1991) et la théorie conventionnaliste (Eymard-Duvernay, 2001 et Olivier Favereau, 1994). Contre tout réductionnisme individualiste, antichambre épistémologique des récupérations libérales, ces trois théories défendent qu’une lecture institutionnaliste de John Rawls est non seulement possible, mais surtout pe...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search