Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

Q-R

Rationalité procédurale

L’Économie des conventions au-delà de Simon et de Habermas

Jean De Munck

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La critique de la rationalité optimisatrice et individuelle propre au modèle de l’économie orthodoxe a conduit l’Économie des conventions (EC) à construire un contre-modèle : la rationalité procédurale. Cette entreprise n’est pas isolée dans les sciences sociales de la seconde moitié du XXsiècle. Elle est partagée par Herbert Simon et Jürgen Habermas. L’EC intègre des éléments de ces deux autres modèles tout en dégageant une voie propre.

Les intuitions séminales de Herbert Simon

Selon Herbert Simon (1976), la rationalité est limitée. Pour des raisons externes : toutes les informations ne sont pas disponibles en raison de l’incertitude et de la complexité qui rendent impossibles les calculs inter-temporels complets. Et pour des raisons internes : l’esprit (l’attention, la perception, la puissance de calcul) est une « ressource rare ». La rationalité procédurale va être proposée comme une alternative à cette rationalité substantielle. Celle-ci ne traite que du résultat du raisonnement...

Auteur

Université catholique de Louvain

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search