Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

M-O

Morale et économie

La philosophie morale avant-garde de la science économique

Arnaud Berthoud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Faut-il toujours et encore prendre pour cible et point de départ l’agent néo-classique ‒ cette pauvre figure dépourvue d’âme, de jugement et de réflexion sur soi-même ! Oui, dit-on, nul doute sur ce point, il faut l’habiller, l’engraisser et lui donner une chair et une identité sociale – une intelligence limitée, située, interprétative, argumentative et capable de se prononcer sur les valeurs éthiques relatives à sa personne et ses semblables. Il faut l’arracher au plus vite à sa condition de machine.

Je retrouve chez Olivier Favereau ce trait constant de l’institutionnalisme par lequel la science économique croit pouvoir se sauver de l’aridité de son pôle dominant par l’apport d’autres sciences sociales – et d’abord en dotant son agent de toutes les qualités humaines dont il est à l’évidence dépourvu (Favereau, 2004, Bessis et al., 2006)

Mais faut-il vraiment s’étonner que la science économique se soit donnée pour base cette entité réduite à n’être que le support d’un calcul coût-ava...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540