Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

E

Éthique et morale

La place de l’éthique et de la morale dans l’Économie des conventions

Helena Lopes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’objectif de l’Économie des conventions (EC) est d’intégrer les trois questions séparées par la théorie économique orthodoxe : la rationalité (caractérisation de l’agent et de ses raisons d’agir), la coordination (modalités de coordination des actions) et l’existence d’un système de valeurs (Eymard-Duvernay et al., 2004). Cette séparation est due en grande partie au désir de faire science et en conséquence au postulat de neutralité axiologique revendiqué par l’économie orthodoxe qui prétend évincer les valeurs éthiques et les normes morales de son cadre analytique. Olivier Favereau (2004) montre avec force que ce postulat est aujourd’hui devenu indéfendable, d’abord parce que la neutralité se mue en immoralité sous l’effet du principe de rationalité constitutif de l’homo economicus, ensuite parce que ce postulat fait perdre à l’économie orthodoxe son efficacité explicative.

Partant de l’idée qu’« être rationnel c’est précisément savoir se coordonner avec autrui » (Favereau et Eymard...

Auteur

ISCTE – Instituto Universitário de Lisboa

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search