Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

C

Chômage

Le chômage involontaire : un concept inutile ?

Hélène Zajdela

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le consensus actuel autour du diagnostic du chômage et de la nécessité, pour le réduire, de mener des réformes structurelles du marché du travail a un goût de déjà-vu. Pourquoi ce sentiment que rien n’a changé par rapport à la tradition classique que Keynes critiquait ? Pourtant de nombreux efforts ont été déployés pour rompre avec la vision simpliste d’un marché du travail concurrentiel sur lequel le salaire réel (exogène) équilibrait spontanément l’offre et la demande de travail.

Nous pourrions considérer en reprenant la célèbre distinction élaborée par Favereau (1985, 1988 et 2005) entre le projet pragmatique (« changer le paradigme ») et le projet radical (« changer de paradigme ») que cet échec de la théorie keynésienne serait la conséquence du choix de Keynes en faveur du premier projet. Pourtant, en distinguant les deux projets concurrents de Keynes, Favereau (1985) insistait sur ce qu’ils avaient en commun : « la pleine reconnaissance de la possibilité d’un chômage involontai...

Auteur

CEPN, Université Paris 13

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search