Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire des conventions

 | 
Philippe Batifoulier
, 
Franck Bessis
, 
Ariane Ghirardello
, 
et al.

A-B

Altérité

Un autre agent économique, une autre économie

Ariane Ghirardello

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quiconque a déjà suivi un cours de micro économie le sait, l’homo oeconomicus, figure de proue de l’individualisme méthodologique, est modélisé par un agent représentatif mû par ses seuls intérêts qui le conduisent à maximiser son utilité. L’individu néoclassique est conçu comme étant « hors société », sans conscience sociale, sans la moindre connaissance de l’altérité (Postel, 2003). Cette négation de l’altérité par l’économie orthodoxe est en réalité double. D’une part, elle est niée au sein même de l’analyse qui fait du marché l’institution de référence : un mode de coordination unique a besoin d’un type unique d’individu. Qu’il soit producteur ou consommateur, chacun est animé par la même rationalité maximisatrice. D’autre part, elle tend à produire une pensée unique qui laisse peu de place au pluralisme des idées. L’individu a-social et a-moral qui est théorisé rend à la fois inutile et dangereuse une analyse économique comme science sociale et science morale. Au contraire, l’a...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search