Version classiqueVersion mobile

Dieux & mythes nordiques

 | 
Patrick Guelpa

Bibliographie

Texte intégral

I. LES DIEUX LITTERATURE PRIMAIRE : LES PRINCIPAUX TEXTES ET LEURS TRADUCTIONS FRANÇAISES

A) Edda poétique

Traduction française : Régis Boyer, L’Edda poétique, Fayard, Paris 1992.

Traduction allemande : Edda. Die Lieder des Codex Regius nebst verwandten Denkmälern. Herausgegeben von Gustav Neckel. I. Text. Hans Kuhn, Heidelberg, 1962.

Traduction anglaise: The Poetic Edda, éd. U. Dronke, Oxford, 1969.

B) Edda de Snorri

Traduction française (partielle) : François-Xavier Dillmann, L’Edda. Récits de mythologie nordique par Snorri Sturluson, NRF, l’aube des peuples, Paris, Gallimard, 1991.

Traduction anglaise intégrale : Anthony Faulkes, 1987 Snorri Sturluson. Edda. New complete translation, London and Melbourne, Everyman’s Library.

Edda Snorra Sturlusonar, utg. ved Finnur Jónsson, København 1931.

C) Heimskringla (Snorri Sturluson)

Volumes XXVI-XXVIII de la collection Íslenzk Fornrit. Hið íslenzka Fornritafélag, Reykjavík 1941-51, Bjarni Aðalbjarnarson bjó til prentunar.

Traduction anglaise: Lee M. Hollander, Heimskringla. History of the Kings of Norway, New York, 1964.

François-Xavier DILLMANN, Histoire des rois de Norvège par Snorri Sturluson. Première partie. Traduit du vieil-islandais, introduit et annoté par François-Xavier Dillmann : des origines mythiques à la bataille de Svold, soit : Ynglinga saga, Hálfdanarsaga, Haralds saga hárfagra, Hákonar saga góða, Haralds saga gráfeldar, Ólafs saga Tryggvasonar), Paris, Gallimard (l’aube des peuples), 2000.

D) Gesta Danorum (Saxo Grammaticus)

Gesta Danorum, Copenhague, édition Olrik/Raeder/Blat, 1931-57. Traduction anglaise: H.R. Ellis Davidson and Peter Fisher, Saxo Grammaticus: The History of the Danes, 2 vol, Cambridge 1979-80.

II. LES DIEUX LITTERATURE SECONDAIRE

A) En français

1) Régis BOYER

Yggdrasill. La Religion des Anciens Scandinaves, Paris, Payot, 1992.

Sagas Islandaises, Paris, Gallimard, NRF, La Pléiade, 1987.

Les Vikings, Paris, Plon, 1992.

Le monde du double. La magie chez les anciens Scandinaves, Paris, Berg international, 1986.

– Le Christ des Barbares, Paris, éd. du Cerf, 1987.

– « La mythologie des Germains et des Scandinaves », dans le dictionnaire des mythologies, Paris, flammarion, 1981.

Encyclopaedia universalis, articles « Eddas », « Sagas », « Snorri Sturluson ».

La poésie scaldique, Paris, éd. du Porte-Glaive, 1989.

– « Les trois fonctions duméziliennes appliquées à la magie scandinave. » Linguistica et philologica, philologica germanica, vol. 6, Wilhelm Braumüller, Vienne, 1984, p. 23-34.

– « Aller jusqu’au tuf... les diférentes strates de la mythologie scandinave » in Rencontres de religions, Paris, Les Belles Letres, 1982, p. 121-138.

Dans le Dictionnaire des mythologies (Paris, Flammarion, 1999) :

p. 23-42 : « Germains et Nordiques. Les éléments du sacré. »

p. 43-47 : « Sacrifice (blót) dans le paganisme germanoindique. »

p. 48-49 : « Magie (seiðr) chez les Germains et les Nordiques. »

p. 50-52 : « Ases et Vanes : le panthéon germano-nordique. »

p. 53-54 : « Heimdallr. »

p. 55-57 : « Loki. »

« Fjörgyn (n) », in : Mort et fécondité dans les mythologies. Travaux et mémoires. Actes du colloque de Poitiers 13-14 mai 1983, Paris, Les Belles Lettres, 1986, p. 139-150.

« La sagesse du ‘Hávamál’, in Sagesse et Religion, colloque de Strasbourg (octobre 1976), Paris, PUF, p. 211-232.

« Le culte dans la religion nordique ancienne », in Inter-Nord N° 13-14, Paris, décembre 1974.

« Le sang de Fáfnir », in Bulletin du Centre de recherche en littérature comparée N° 1, Paris-IV, 1982, p. 19-38.

« Óðinn d’après Saxo Grammaticus et les sources noroises : étude comparative », in Beiträge zur nordischen Philologie 15, Festschrift Oskar Bandle, Helbing/Lichtenhahn, p. 143-158..

« On the Composition of Völuspá », in Edda: A Collection of Essays, R.J. Glendinning, H. Bessason (eds.), Winnipeg, University of Manitoba Press, 1983, p. 117-133.

« Les valkyries et leurs noms », in Mythes et personnifications. Travaux et mémoires, actes du colloque du Grand-Palais (Paris), centre de recherches mythologiques de l’université Paris X, 7-8 mai 1977, p. 39-54.

« Anges et démons dans la mythologie germanique ? » in Actes du colloque de Liège et Louvain-la-Neuve, 25-26 novembre, Homo religiosus N° 14, 1987, p. 269-288.

« Dans Upsal où les jarls boivent la bonne bière : rites de boisson chez les Vikings », in La sociabilité à table. Commensalité et convivialité travers les âges, Actes du colloque de Rouen, 14-17 novembre 1990, Université de Rouen N° 178, p. 83-89.

« La dextre de Týr », in Mythe et politique, Actes du colloque de Liège organisé par le centre de recherches mythologiques de l’université Paris X et le centre d’histoire des religions de l’université de Liège, 14-16 septembre 1989, Paris, Les Belles Lettres, 1990, p. 33-43.

« Sur trois thèmes wagnériens » in L’Avant-Scène Opéra N° 12, Paris, 1993, p. 4-13.

« Le mythe runique », in Études Germaniques octobre-décembre, Paris, 1997, p. 582-592.

– Le symbolisme des gravures rupestres de l’âge du bronze scandinave, Paris, « Le Mont Bego », actes du congrès de Tende, 1992.

– « Visages du Destin dans les mythologies : herfjötur (r) », Paris, Les Belles Lettres, 1983, p. 153-168.

– « Le corps d’Ymir », Lille III, Germanica, 1988, p. 11-25.

– « Hamr, fylgja, hugr ; l’âme chez les anciens Scandinaves », dans Heimdal N° 33, Caen, 1981, p. 5-10.

– « Naissances astrales. Mythes cosmogoniques de la Scandinavie ancienne », Francfort, Mediaevistik, 1988 tome I, p. 9-22.

La mort chez les Anciens Scandinaves, Paris, Les Belles Lettres, 1994.

La saga de Sigurðr ou la parole donnée, Paris, les éditions du Cerf, 1989.

La vie quotidienne des Vikings, Paris, Hachette, 1992.

Le Livre de la colonisation de l’Islande (Landnámabók), Paris, Mouton, 1973.

2) Autres

– M. Cahen : Études sur le vocabulaire religieux du vieux-scandinave. La libation. Paris, Champion, 1921.

– M. Cahen : Le mot « dieu » en vieux-scandinave, Paris, Champion, 1921.

– Ingeborg Cavalié, La Saga des Ynglings, Paris, Le Porte-Glaive, 1990.

– R.L.M. Derolez, Les dieux et la religion des Germains, Paris, Payot 1962, traduit du néerlandais.

– F.-X. Dillmann, J.C. Rivière, « Georges Dumézil et la Religion Germanique », G. Dumézil à la découverte des Indo-Européens, Paris, 1979.

– G. Dumézil : Les dieux des Germains, Paris, PUF, 1959.

– G. Dumézil : Loki, Paris, Flammarion, 1948.

– O. Gouchet, « Le sang d’Ymir », Études Germaniques 4, Paris, 1989.

– M. Gravier, Les Scandinaves, Paris, Lidis-Brepols, 1984.

– J. Perret, Tacite. La Germanie. Texte latin et traduction française. Paris, Les Belles Lettres, 1962.

– P. Renauld-Krantz, Structures de la mythologie nordique, Paris, Maisonneuve et Larose, 1972.

– P. Renauld-Krantz, « Odin », dans Les Vikings et leur civilisation. Problèmes actuels. R. Boyer, Paris, 1976, p. 191-208.

– André Rousseau, Sur les traces de Busbecq et du gotique, textes réunis et présentés par A. Rousseau, Lille, Septentrion, UL3, 1991.

– Rudolf Simek, Dictionnaire de la Mythologie Germano-Scandinave, Paris, éditions du Porte-Glaive, 1996.

Tacite, La Germanie, Texte latin et traduction française par J. Perret, Paris, Les Belles Lettres, 1962.

P. Cornelius Tacitus, Germania, Bericht über Germanien (texte latin et traduction en allemand moderne, introduction et commentaire de Josef Lindauer), München, dtv-Verlag, 1975.

– E. Tonnelat, « Mythologie germanique » (Allemagne et pays scandinaves), dans Mythologie générale, sous la direction de F. Guirand, Paris, Larousse, 1992.

– J. de Vries : L’univers mental des Germains (traduit de l’allemand par J.P. Allard), Paris, éd. du Porte-Glaive, 1987.

– J. de Vries : « Heimdallr, dieu énigmatique », Paris, Études Germaniques 4, 1989.

– Félix Wagner, Les poèmes mythologiques de l’Edda. Traduction française, notes, exposé général. Bibliothèque de la faculté de philosophie et lettres de l’Université de Liège, fascicule LXXI. Paris, Droz, 1936

– Les Vikings. Les Scandinaves et l’Europe 800-1200/, Paris, AFAA (Association Française d’Action Artistique), Ministère des Affaires Étrangères, Conseil Nordique des ministres, Conseil de l’Europe, 22e exposition d’art du Conseil de l’Europe, 1992 :

– Gro Steinsland, « Le paganisme nordique », p. 144-151.

– Raymond Ian Page, « Les runes et les pierres runiques », p. 162-165.

– PrebenMeulengracht Sørensen, « De la poésie orale à la littérature », p. 166-171.

– Jónas Kristjánsson, « La poésie scaldique », p. 172-175.

– Anne-Soie Gräslund, « Marteaux de Thor, croix en sautoir et autres pendantifs », p. 190-191.

B) En allemand

– W. Baetke, Die Göterlehre der Snorra-Edda, Berlin, 1950, repris dans ses Kleine Schriten : Geschichte, Recht und Religion im germanischen Schrittum, Weimar, 1973.

– L. Ejerfeldt, Germanische Religion (Handbuch der Religionsgeschichte), Götingen, 1971, vol. 1.

– W. Gehl, Der germanische Schicksalsglaube, Berlin 1939.

– J. Grimm, Deutsche Mythologie, Berlin, 1875-1878, Francfort, 1981.

– V. Grönbech: Die Germanen (P.D. Chantepie de la Saussaye, Lehrbuch der Religionsgeschichte, Tübingen, 1925, vol. 2.

– V. Grönbech, Kultur und Religion der Germanen, 2 vol. , Darmstadt, 1954.

– K. Helm, Altgermanische Religionsgeschichte, Heidelberg, 1913-1953.

– P. Herrmann, Nordische Mythologie in gemeinverständlicher Darstellung, Leipzig, 1903.

– A. Heusler, Die gelehrte Urgeschichte im altisländischen Schrittum, Berlin, 1908.

– O. Höfler, Kultische Geheimbünde der Germanen, Francfort, 1934.

– H. Kuhn, « Die Religion der nordischen Völker in der Wikingerzeit », Settimane del Centro Italiano di Studi sull’Alto Medioevo 16, 1969.

– E. H. Meyer, Germanische Mythologie, Berlin, 1891.

– R. M. Meyer, Altgermanische Religionsgeschichte, Leipzig 1910.

– E. Mogk, Germanische Religionsgeschichte und Mythologie, Leipzig, 1927.

– G. Neckel, Die altgermanische Religion, Berlin, 1932.

– E. Neumann/H. Voigt, « Germanische Mythologie » (Wörterbuch der Mythologie 2) Stutgart, 1963.

– A. Olrik, Nordisches Geistesleben, Heidelberg, 1908.

– H. Schneider, Die Göter der Germanen, Tübingen, 1938.

– R. Simek: Lexikon der germanischen Mythologie, Stutgart, Kröner Verlag, 1984.

– K. Simrock, Handbuch der deutschen Mythologie, Bonn, 1869.

– J. de Vries, Altgermanische Religionsgeschichte, 2 vol. , Berlin, De Gruyter, 1956

C) En anglais

– M. Ciklamini : « Ynglingasaga », dans Mediaeval Scandinavia VIII, Odense, 1975.

– M. Ciklamini : Snorri Sturluson, Boston, 1978.

– C.J. Clover/J. Lindow, Old Norse-Icelandic Literature. A Critical Guide, New York, Cornwell University Press, 1985.

– Hilda Roderick Ellis Davidson : Gods and Myths in Northern Europe, London, 1964.

– Hilda Roderick Ellis Davidson : The Road to Hel, Cambridge 1943, New York, Greenwood Press, 1968.

– Hilda Roderick Ellis Davidson : Scandinavian Mythology, London, 1969.

– Georges Dumézil, Gods of the Ancient Northmen, Berkeley, 1977.

– A. Faulkes, « Descent from the gods », Mediaeval Scandinavia 11, 1978-79

– J.G. Frazer, The Golden Bough, vol. III, Londres, 1913.

– J. Lindow, Scandinavian Mythology, New York, 1988.

– M. Olsen, Farms and Fanes of Ancient Norway, Oslo, 1928 (traduit du norvégien).

– E. O. Gabriel Turville-Petre, Myth and Religion of the North, Londres, 1964, Westport, 1975.

– E.O. Gabriel Turville-Petre, Scaldic Poetry, Oxford, Clarendon Press, 1976.

Quelques articles de Turville-Petre:

« The Cult of Freyr in the Evening of Paganism » Proceedings of the Leeds Philosophical and Literary Society 111 (6): 317-322 (1935).

– « Fertility of Beast and Soil in Old Norse Literature » in Old Norse Literature and Mythology: A Symposium (ed. Edgar C. Polomé) University of Texas Press, Austin. 244 – 64 (1969).

D) En suédois

– E. Brate, Vanerna, Stockholm, 1914.

Kulturhistorisk Lexikon för Nordisk Medeltid, 1956-1978, Malmö, 22 volumes.

– K. Krohn, Skandinavisk Mytologi, Helsingfors, 1922.

– H. Ljungberg, Tor. Undersökningar i indoeuropeisk och nordisk religionshistoria, Uppasala, Leipzig, 1947.

– F. Ström: Nordisk hedendom. Tro och sed i förkristen tid, Göteborg, 1967.

– F. Ström: Diser, Nornor, Valkyrjor, Stockholm, 1954.

– D. Strömbäck, Sejd. Textestudier i nordisk religionshistoria, Uppsala, 1935.

– V. Rydberg, Undersökningar i Germanisk Mythologie, 2 vol, 1886-1889.

E) En danois

– V. Grönbech: Nordiske myter og sagn, Copenhague, 1973.

– V. Grönbech: Vor Folkeaet i Oldtiden, Copenhague, 1909-12. + 1955.

– V. Grönbech: Kulturhistorisk Leksikon for Nordisk Middelalder, Copenhague, 1956-1975, 22 vol. 

– A. Olrik/H. Ellekilde, Nordens Gudeverden, 2 vol. , Copenhague, 1926-51.

– J. Brønsted, Danemarks Oldtid, Copenhague, 1957-60.

– P. Meulengracht-Sørensen, Norrønt níð, Odense, 1980.

F) En norvégien

– F. Paasche, Møtet mellom hedendom og kristendom i Norden, Oslo, 1958.

G) En islandais

– Ó. Briem: Heiðinn siður á Íslandi, Reykjavík, 1945.

– Ó. Briem, « Vanir og Æsir », Reykjavík, 1963 (Studia Islandica 21)

– S. NordaL, Völuspá, Reykjavík, 1941.

– S. NordaL, Íslenzk menning, Reykjavík, 1941.

– E.Ó. Sveinsson, Íslenzkar bókmenntir í fornöld, Reykjavík, 1962.

III. Les héros

1) Litérature primaire : les textes

11. Le Nibelungenlied

111. En version originale (moyen-haut-allemand)

Das Nibelungenlied. Mitelhochdeutscher Text nach der Handschrit B. Nach der Ausgabe von Karl Bartsch. Deutsche Klassiker des Mitelalters, 19. Aulage, Neudruck der 1956 erschienenen neubearbeiteten 13. Auflage, F.-A. Brockhaus, Wiesbaden 1967.

112. En version originale avec traduction en allemand moderne (nouveau-haut-allemand)

Das Nibelungenlied. Mitelhochdeutscher Text und Übertragung, herausgegeben, übersetzt und mit einem Anhang versehen von Helmut Brackert, Bücher des Wissens, Fischer Taschenbuchverlag 6038-6039, Francfort, 1970.

113. En traduction allemande (allemand moderne)

Das Nibelungenlied. Übersetzt, eingeleitet und erläutert von Felix Genzmer, Reclam 642-645, Stutgart 1955.

114. En traduction française

La Chanson des Nibelungen, traduction intégrale avec introduction et notes par Maurice Colleville et Ernest Tonnelat, Bibliothèque de Philologie Germanique, volume VI, Aubier, éditions Montaigne, Paris 1944.

La Chanson des Nibelungen - La Plainte, trad. Danielle Buschinger et Jean-Marc Pastré, intr. et notes Danielle Buschinger, Paris, Gallimard, 526 p. L’Aube des peuples, 2001.

Voir l’introduction sur la légende des Nibelungen en Allemagne et dans les pays scandinaves ainsi que la « Chanson des Nibelungen » et la « Plainte », p. 10-87. On y consultera aussi avec profit la passionnante étude sur la Tétralogie de Wagner et ses sources médiévales (Þiðreks saga, Völsunga saga, chants héroïques de l’Edda poétique, Nibelungenlied, Ältere Not), p. 88-114.

12. L’Edda poétique

121. En version originale (norrois : vieil-islandais)

Edda, die Lieder des Codex Regius nebst verwandten Denkmälern, herausgegeben von Gustav Neckel, Carl Winters Universitätsbuchhandlung, Heidelberg 1927. Band I 4. Auflage herausgegeben von Hans Kuhn, Heidelberg 1962.

The Poetic Edda, éd. U. Dronke, Oxford, 1969.

122. En traduction française

L’Edda Poétique, textes présentés, traduits et annotés par Régis Boyer, Paris, Fayard, 1992.

13. La Völsungasaga (« La Saga des Völsungar »)

131. En version originale (norrois = vieil-islandais)

Völsungasaga, herausgegeben und eingeleitet von Uwe Ebel, Haag + Herchen Verlag GmbH, Francfort, 1983.

Völsungasaga ok Ragnars Loðbrókar, utg. M. Olsen, Copenhague, STUGNL, 1906-08.

132. En traduction française

– Régis Boyer, La Saga de Sigurðr ou la parole donnée, Paris, éd. du cerf, 1989

La Saga de Sigurðr ou la parole donnée, présentation (les textes p. 7-80 ; les structures p. 81-183), traduction française (dont traduction de la Völsungasaga).et notes p. 185-280) par Régis Boyer, Patrimoines Scandinavie, les Éditions du Cerf, Paris, 1989.

2) Litérature secondaire

Byock, Jesse : 2001 Viking Age Iceland, London, Penguin History, traduit en français, mais mieux vaut lire l’original en cette langue très accessible qu’est l’anglais ! Pour les réfractaires à la lecture en anglais : 2001 L’Islande des Vikings, traduction française, Paris, Aubier.

– Maurice Gravier, Les Scandinaves, Paris, Lidis-Brépols, 1984.

– Wilhelm Grimm, Die deutsche Heldensage, Gütersloh, drite Aulage von Reinhold Steig, Druck und Verlag von C. Bertelsmann, 1889. 495 pages.

– John Haywood, 1996 Atlas des Vikings 789-1100, Paris, Autrement.

– Andreas Heusler, Lied und Epos in germanischer Sagendichtung, Dortmund, Druck und Verlag Fr. Wilhelm Rufhus, 1905.

– Andreas Heusler, « Die Lieder der Lücke im Codex Regius der Edda », in Germanistische Abhandlungen, Hermann Paul dargebracht, Strasbourg, Trübner, 1956.

– Andreas Heusler, Nibelungensage und Nibelungenlied. Die Stofgeschichte des deutschen Heldenepos, Dortmund Druck und Verlag von Fr. Wilh. Ruhfus, 232 pages, 1921

– Oto Höfler, Siegfried, Arminius und der Nibelungenhort, Vienne, 1978.

– Lucien Musset, Nordica et Normannica, Recueil d’études sur la Scandinavie ancienne et médiévale, les expéditions vikings et la fondation de la Normandie, Paris, Société des Études Nordiques, 1997.

– Lucien Musset, Les peuples scandinaves au Moyen-Âge, Paris, PUF, 1951, p. 120-155.

– Lucien Musset, « La conversione al christianesimo nell’Europa dell’alto medioevo », in : Spolète, Setimane di studio del Centro italiano di studi sull’medioevo, XIV, 1967, p. 263-325. Réédité par François-Xavier Dillmann : « La pénétration chrétienne dans l’Europe du Nord », in Nordica et Normannica, Paris, société d’études nordiques, 1997, p. 3-50.

– José Orlandis, La conversion de Europa al christianismo, Madrid, Rialp, 1988, p. 149-160.

– Hermann Pálsson/Rudolf Simek, Lexikon der altnordischen Literatur, Stutgart, Alfred Kröner Verlag, Nr. 490, 1987.

– Hermann Schneider/Roswitha Wisniewski, Deutsche Heldensagen, Berlin, Walter De Gruyter, anciennement Göschen, vol. 32, 1964.

– Hermann Schneider, Germanische Heldensage, vol. I, Berlin, W. De Gruyter, 1928.

– Rudolf Simek, Lexikon der germanischen Mythologie, Stutgart, Kröner Verlag, Nr. 368, 1984. Traduction française par P. Guelpa : Dictionnaire de la Mythologie Germano-Scandinave, Paris, Le Porte-Glaive, 1996, tome I et II.

Le Mythe du Nord, Études Germaniques N° 4, Octobre-Décembre 1995, Paris, Didier-Érudition, 1995.

– Dag Strömbäck, The Conversion of Iceland, Londres, Textseries, general editors G. Turville-Petre and Peter Foote, VI, 1975.

– Grégoire de Tours, Histoire des Francs, texte présenté et traduit du latin par Robert Latouche, Paris, Les Belles Letres/Denoël, Médiations I/II, 1963.

– Jan de Vries, Altnordische Literaturgeschichte, Berlin, Walter De Gruyter, 1964: vol. I, 1967: vol. 2.

– Gotfried Weber, Nibelungenlied, Heldendichtung II, Stutgart, Sammlung Metzler, 1961.

IV. LA MYTHOLOGIE

Baetke Walter, Die Göterlehre der Snorra Edda, Berlin, Bericht über d. Verh. der sächsischen Akademie der Wissenschaten, Leipzig, 97/3, 1950.

Benveniste Émile, Le vocabulaire des institutions indo-européennes, Paris, Minuit, 2 vol. , 1969.

Bord Christophe, « La réforme runique. Matériaux pour une rélexion phonologique », in Études Germaniques, Paris, 1997 (octobre (décembre), p. 527-541.

Boyer Régis, « Relire Dumézil », in : in : Mediævistik, Internationale Zeitshrit für interdisziplinäre Mitelalterforshung, herausgegeben von Peter Dinzelbaher, Bd 8, 1995, Peter Lang GmbH Europäisher Verlag der Wissenshaten, Frankfurt am Main, 1996, p. 13-25.

Boyer Régis, « Le mythe de l'''invention''de la poésie », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 19-30.

Boyer Régis, « Le Corps d'Ymir », in : Les valeurs de la terre dans la liuttérature scandinave moderne, Germanica 4, Université Charles de Gaulle – Lille III, 1988.

Boyer Régis, « Óðinn est-il, oui ou non, un dieu shaman ? », in Boréales n° 66-69, 1996, p. 5-19.

Boyer Régis, « La 'religion » du Nord ancien », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 152-186.

Boyer Régis, « Quelques réflexions sur le motif de l’androgyne chez les anciens Scandinaves », in : Cahiers internationaux de symbolisme, Numéros 77-78-79, Mons, Université de Mons-Hainaut, 1994, p. 187-201.

Boyer Régis, La grande déesse du Nord, Paris, Berg, 1995. Sur Freyja : p. 120-162 ; sur Frigg : p. 163-184.

Boyer Régis, « La vie [líf], neutre pris comme substantif féminin, la mort [daudi], substantif masculin : comment justifier ces genres grammaticaux ? », in : Cahiers slaves, N° 3 : « La mort et ses représentations (monde slave et Europe du Nord) », Paris-Sorbonne/Paris-IV, 2001 (sur internet).

Boyer Régis, « Le culte de la famille chez les anciens Scandinaves », in : Voyage au pays des Aïeux. La généalogie dans tous ses états, Archives départementales de la Seine-Maritime, p. 1-17.

Boyer Régis, Héros et dieux du Nord, Paris, Flammarion, 1997.

Boyer Régis, Saga de Njáll le Brûlé, chapitre LXX, traduction française, Paris, Aubier-Montaigne, 1976.

Boyer Régis

« Aller jusqu’au tuf... les différentes strates de la mythologie scandinave » in Rencontres de religions, Paris, Les Belles Lettres, 1982, p. 121-138.

Dans le Dictionnaire des mythologies (Paris, Flammarion, 1999) :

  • p. 23-42 : « Germains et Nordiques. Les éléments du sacré. »

  • p. 43-47 : « Sacrifice (blót) dans le paganisme germano-indique. »

  • p. 48-49 : « Magie (seiðr) chez les Germains et les Nordiques. »

  • p. 50-52 : « Ases et Vanes : le panthéon germano-nordique. »

  • p. 53-54 : « Heimdallr. »

  • p. 55-57 : « Loki. »

« Fjörgyn », in : Mort et fécondité dans les mythologies. Travaux et mémoires. Actes du colloque de Poitiers 13-14 mai 1983, Paris, Les Belles Lettres, 1986, p. 139-150.

« La sagesse du ‘Hávamál’, in Sagesse et Religion, colloque de Strasbourg (octobre 1976), Paris, PUF, p. 211-232.

« Le culte dans la religion nordique ancienne », in Inter-Nord N° 13-14, Paris, décembre 1974.

« Le sang de Fáfnir », in Bulletin du Centre de recherche en littérature comparée N° 1, Paris-IV, 1982, p. 19-38.

« Óðinn d’après Saxo Grammaticus et les sources noroises : étude comparative », in Beiträge zur nordischen Philologie 15, Festschrift Oskar Bandle, Helbing/Lichtenhahn, p. 143-157.

« On the Composition of Völuspá », in Edda: A Collection of Essays, R.J. Glendinning, H. Bessason (eds.), Winnipeg, University of Manitoba Press, 1983, p. 117-133.

« Les valkyries et leurs noms », in Mythes et personnifications. Travaux et mémoires, actes du colloque du Grand-Palais (Paris), centre de recherches mythologiques de l’université Paris X, 7-8 mai 1977, p. 39-54.

« Anges et démons dans la mythologie germanique ? » in Actes du colloque de Liège et Louvain-la-Neuve, 25-26 novembre, Homo religiosus N° 14, 1987, p. 269-288.

« ‘Dans Upsal où les jarls boivent la bonne bière’ : rites de boisson chez les Vikings », in La sociabilité à table. Commensalité et convivialité travers les âges, Actes du colloque de Rouen, 14-17 novembre 1990, Université de Rouen N° 178, p. 83-89.

« La dextre de Týr », in Mythe et politique, Actes du colloque de Liège organisé par le centre de recherches mythologiques de l’université Paris X et le centre d’histoire des religions de l’université de Liège, 14-16 septembre 1989, Paris, Les Belles Lettres, 1990, p. 33-43.

« Sur trois thèmes wagnériens » in L’Avant-Scène Opéra N° 12, Paris, 1993, p. 4-13.

« Les trois fonctions duméziliennes appliquées à la magie scandinave », Vienne, Philologica germanica, vol. 6, Wilhelm Braumüller, 1984.

Burkert Walter, Griechische Religion der archaischen und klassischen Epoche, Stuttgart/Berlin/Köln/Mainz Verlag Kohlhammer, 1977.

Burkert Walter, Wilder Ursprung, Opferritus und Mythos bei den Griechen, Berlin, Verlag Klaus Wagenbach, 1991. En traduction française: Origines sauvages, Paris, Les Belles Lettres, 1998.

Clunies Ross, Margaret, Prolonged echoes: Old Norse myths in medieval Northern society. vol. 1, The myths. Odense: Odense University Press, 1994. The Viking collection, vol. 7, 1994.

Derolez R.L.M., Les dieux et la religion des Germains, Paris, Payot, 1962, traduit du néerlandais.

de Vries Jan, « Sur certains glissements fonctionnels de divinités dans la religion germanique », Hommage à Georges Dumézil, Tijdschrift voor Nederlandse Taal en Letterkunde, Utrecht, 1960.

Dillmann François-Xavier, Les magiciens dans l´Islande ancienne. Études sur la représentation de la magie et de ses agents dans les sources littéraires norroises (Upsal, Acta Academiae regiae Gustavi Adolphi, XCII 2006, 800 pages - diffusion pour la France : Éditions de Boccard, 11, rue Médicis, 75006 Paris, 2006.

Dillmann François-Xavier, Mythes et dieux de la Scandinavie ancienne par Georges Dumézil et François-Xavier Dillmann, Paris, Gallimard, 2000.

Signalons l’excellente revue d’études nordiques dirigée par le Professeur Dillmann : Proxima Thule, dont 5 volumes sont parus à ce jour, avec les sommaires suivants :

PROXIMA THULÉ VOL. 1 (1994)

– Frédéric Durand, Un instrument de navigation des Vikings ? À propos d’une découverte archéologique au Groenland

– Else Roesdahl, Les fortifications circulaires de l’époque viking au Danemark

– Lucien Musset, Danois et Anglais au temps des Vikings

– Gillian Fellows-Jensen, Les noms de lieux d’origine scandinave et la colonisation viking en Normandie

– Vladimir Vodoff, Les Vikings sur la route de l’est

– Pirkko-Liisa Lehtosalo-Hilander, Bijoux et modes vestimentaires en Finlande à l’époque viking

– Jan Ragnar Hagland, Les découvertes d’inscriptions runiques de Bergen et Trondheim

– François-Xavier Dillmann, Chronique des études nordiques (Les Vikings)

PROXIMA THULE VOL. 2 (1996)

– Carl-Martin Edsman, La fête de l’ours chez les Lapons. Sources anciennes et recherches récentes sur certains rites de chasse aux confins septentrionaux de la Scandinavie

– François-Xavier Dillmann, Les runes dans la littérature norroise. À propos d’une découverte archéologique en Islande

– Bjarne Fidjestøl, La poésie de cour en Scandinavie à l’époque des Vikings

– Sverre Bagge, La Sverris saga, biographie d’un roi de Norvège

– Lucien Musset, L’œuvre de Sven Aggesen, chroniqueur danois du Moyen Âge

– François-Xavier Dillmann, Chronique des études nordiques (Les Gesta Danorum de Saxo Grammaticus) et Notices bibliographiques –

PROXIMA THULE VOL. 3 (1998)

– Else Roesdahl, L’ivoire de morse et les colonies norroises du Groenland

– Arnold Dalen, Les origines et la terminologie du ski en Scandinavie

– Marie Stoklund, Les découvertes d’inscriptions runiques de Nydam

– Allan Karker et Povl Skårup, Trois noms de personnes scandinaves en Normandie

– François-Xavier Dillmann, Chronique des études nordiques (Éditions de sources norroises, Un dictionnaire de vieux norrois et Présence de Georges Dumézil)

– François-Xavier Dillmann et Frédéric Durand, Notices bibliographiques

PROXIMA THULÉ VOL. 4 (2000)

– Frédéric Durand, L’Anse aux Meadows, porte océane de l’Amérique norroise

– Lucien Musset, Autour de Knut le Grand, roi d’Angleterre, de Danemark et de Norvège

– Vésteinn Ólason, Les sagas islandaises, genre littéraire à la croisée de deux univers

– François-Xavier Dillmann, Snorri Sturluson et l’Histoire des rois de Norvège

– François-Xavier Dillmann, Chronique des études nordiques (Autour de la Heimskringla)

– François-Xavier Dillmann et Frédéric Durand, Notices bibliographiques

PROXIMA THULE VOL. 5 (2006)

– Else Roesdahl et Marie Stoklund, Un crane de morse décoré et gravé de runes. À propos d’une découverte récente dans un musée du Mans

– Arnold Dalen, La situation linguistique de la Norvège envisagée dans une perspective historique

– François-Xavier Dillmann, La Rigsthula. traduction française du poeme eddique

– Aaron J. Gourevicth, À propos des interprétations de la Rigstula

– Elena Balzamo, Autour du conte étiologique

– Elena Balzamo, La fortune littéraire des frères Johannes et Olaus Magnus ou les enjeux de la traduction

– Elena Gourevitch, Les études norroises en Russie depuis la fin de l’Union Soviétique.

Bord Christophe, « Siegfried, héros des Germains ? », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 137-151.

Dumézil Georges, « Njördhr, Nerthus et le folklore scandinave des génies de la mer » in Revue d’histoire des religions CXLVII, 1955, Paris, p. 210-226.

Dumézil Georges, « Deux petits dieux scandinaves : Byggvir et Beyla » in La Nouvelle Clio III, 1952, Paris, p. 1-31.

Dumézil Georges, « Notes sur le bestiaire cosmique de l’Edda et du Rg Veda », in Mélanges de linguistique et de philologie, Fernand Mossé in memoriam, Paris, Marcel Didier, 1961, p. 104-112.

Dumézil Georges, « Le dieu scandinave Vidhar », in Revue d’histoire des religions CLXVIII, Paris, 1965, p. 1-13.

Dumézil Georges, « La Rigsthula et la structure sociale indo-européenne », In Revue d’histoire des religions, CLIV, Paris, 1958, p. 1-9.

Dumézil Georges, Les dieux des Germains, Paris, PUF, 1959.

Dumézil Georges, « Remarques comparatives sur le dieu scandinave Heimdallr », in Études Celtiques 8, Paris, 1959, p. 263-283.

Dumézil Georges, Les dieux des Indo-Européens, Paris, Gallimard, 1949.

Dumézil Georges, Loki, Paris, Maisonneuve, 1948.

Dumézil Georges, Du mythe au roman, la Saga de Hadingus et autres essais, Paris, PUF, 1970.

Dumézil Georges, Dumézil. Mythes et dieux des Indo-Européens. Textes réunis et présentés par Hervé Coutau-Begarie, Paris, Flammarion, 1992, avec notamment le chapitre VII « Réhabilitation de Snorri [Sturluson] », p. 253-282.

Eliade Mircea, Le chamanisme et les techniques archaïques de l’extase, Paris, Payot, 1954.

Eliade Mircea, Le mythe de l’éternel retour, Paris, Gallimard, 1949.

Émion François, « Freyr amoureux », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 70-83.

Favard-Meeks, « La vie quotidienne des Dieux égyptiens, Paris, Hachette, 1995 ». Revue de l’Histoire des Religions, CCXII-1/, CNRS, Paris, 1995, p. 99-103.

FLEURUS junior : Pour les plus jeunes (pré-adolescents), on trouvera une initiation simple à la mythologie nordique dans : Mythologies, Encyclopédie Fleurus junior, collectif, Paris, 2004.

Frazer James George, Mythes sur l’origine du feu, Paris, Payot, 1969.

Gordon E. V, An Introduction to Old Norse, Oxford, Clarendon Press, second revised edition, 1957.

Gouchet Olivier, « L'encre et le sang. La cosmogonie des anciens Scandinaves », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 6-18.

Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse, articles « mythe » et « mythologie », p. 7219-7220, Paris, Larousse, 1984.

Greimas Algirdas Julien, Des dieux et des hommes. Étude de mythologie lithuanienne, Paris, PUF, 1985.

Helm Karl, Altgermanische Religionsgeschichte, 2 vol. , Heidelberg, 1913-1953.

Le Bourdellès Hubert, L’enfer des brumes et marais dans la tradition germano-celtique, un problème mythologique et linguistique indo-européen. « Historical Linguistics » 1987, edited in 1990 by Henning Andersen and Konrad Koerner, John Benjamin Publishing Company, 8e conférence Internationale de Linguistique Historique, Université de Lille III, 31.8.- 4.9. 1987, p. 303-308).

Lévi-Strauss Claude, Du miel aux cendres, Paris, Plon, 1967.

Lévi-Strauss Claude, Le crû et le cuit, Paris, Plon, 1964.

Maillefer Jean-Marie, « Essai sur Völundr-Wieland. La religion scandinave ancienne a-t-elle connu un dieu forgeron ? » in : Hugur, Mélanges d'histoire, de littérature et de mythologie offerts à Boyer Régis pour son 65e anniversaire, textes réunis par C. Lecouteux et O. Gouchet, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 1997, p. 331-352.

Maillefer Jean-Marie, « Le forgeron Völund. Adaptation scandinave d'un mythe indo-européen », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 110-117.

Marez Alain, La Saga de Thorir Aux Poules, Paris, Le Porte-Glaive, 1988.

Marez Alain, La Saga d’Harald Fourrure Grise, Paris, Champion, 1999.

Marez Alain, La Saga des Alliés, Paris, Le Porte-Glaive, 2003.

Marez Alain, Les Runes, ou l’écriture des Vikings et des anciens Germains (tr. fr. d’Alain Marez), Éditions du Porte-Glaive, Paris, 1995. (Krause, Wolfgang, 1970, Runen. Berlin : Walter de Gruyter).

Marez Alain, « La mort de Baldr », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 56-69.

Marez Alain, Les causes de la réduction du futhark germanique : Les glides et le vocalisme. Villeneuve d’Ascq, Cédex : Presses Universitaires du Septentrion, 2000. [Doctoral dissertation (« doctorat d’état »), Université de Paris-Sorbonne (Paris IV).] Marez Alain, Anthologie runique, Paris, Les Belles Lettres, 2007 (544 p.).

Marez Alain, articles sur les runes, dans Études Germaniques, Paris :

  • 1969 (juillet-septembre) : « Étude phonétique de scandinave runique de l’île d’Öland à l’époque des Vikings », p. 417-442.

  • 1971 (octobre-décembre) : « Les faits accentuels en danois runique à l’époque des Vikings (vers 750-vers 1050) », p. 513-525.

  • 1981 (octobre-décembre) : « Le groupe nominal en danois runique à l’époque des Vikings (vers 750-vers 1050). Essai de description syntaxique », p. 394-410.

  • 1997 (octobre-décembre) : « <sakumukmini> ? Une relecture de l’inscription de Rök », p. 543-557.

Meslin Michel, « Le trickster ou le fripon divin », in : Hugur, Mélanges d'histoire, de littérature et de mythologie offerts à Boyer Régis pour son 65 e anniversaire, textes réunis par C. Lecouteux et O. Gouchet, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 1997, p. 353-358.

Musset Lucien, Introduction à la runologie, Paris, Aubier-Montaigne, 1965.

Nagy Gregory, Greek Mythology and Poetics, New York, Ithaca and London, Cornwell University Press, 1990.

Polomé Edgar, « A propos de la déesse Nerthus », Latomus tome XIII, fascicule 1, Société d’Etudes Latines, Bruxelles, 1954, p. 167-200.

Renaud Jean, Les dieux des Vikings, Rennes, ouest-france université, 1996.

Renaud Jean, « Shetland, Orcades, Hébrides, scandinaves ou celtiques ? », in Études Germaniques octobre-décembre, Paris, 1987, p. 373-389.

Ries Julien, « L'apport de Boyer Régis à l'étude du sacré dans la religion des anciens Germains et Scandinaves » in : Hugur, Mélanges d'histoire, de littérature et de mythologie offerts à Boyer Régis pour son 65e anniversaire, textes réunis par C. Lecouteux et O. Gouchet, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 1997, p. 233-243.

Salin Bernhard, Mélanges Montelius, 1903 et « Die Altgermanische Thierornamentik », 1904.

Tétrel Hélène, « Merlin et la Völva », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 118-136.

Tulinius Torfi, « Les Islandais ont-ils cru à leurs mythes ? », in : europe, revue littéraire mensuelle, N° 928-929 : Mythe et Mythologie du Nord Ancien, Paris, août-septembre 2006, p. 31-43.

Sergent, Bernard, Les Indo-Européens. Histoire, langues, mythes, Paris, Payot 2005 (1re éd. 1995). Cf. le chapitre VII. La religion, p. 347-422.

Volokhine Youri, « Compte rendu du livre de Dimitri Meeks et Christine Hugur, Mélanges d’histoire, de littérature et de mythologie offerts à Régis Boyer pour son 65e anniversaire ». Textes recueillis par Claude Lecouteux avec la collaboration d’Olivier Gouchet, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 1997. Cf. J.-M. Maillefer : « Essai sur Völundr-Wieland. La religion scandinave a-t-elle connu un dieu forgeron ? », p. 331-352, et surtout celui de Hermann Pálsson : « Völuspá and the heroic tradition », p. 259-277.

À signaler : Mme Hanna Steinunn Þorleifsdóttir ( = Thorleifsdottir), maître de conférences (islandais) à l’Université de Caen, publie sur le Net une bibliographie complète et tenue à jour des livres (littérature ou autres) islandais traduits en français : http://www.unicaen.fr/traductionsISLANDAIS

À titre d’information, voici quelques-uns des livres publiés par Régis Boyer :

– 1970 La vie religieuse en Islande (1116-1264) d’après la Sturlunga Saga et Les Sagas des Évêques, Fondation Singer-Polignac.

– 1973 La Saga de Snorri le Godi [Eyrbyggjasaga], Paris, Aubier Montaigne.

– 1976 Les Vikings et leur civilisation, problèmes actuels, rapports scientifiques publiés sous la direction de Régis Boyer, Paris, Mouton, EPHE, coll. « Bibliothèque arctique et antarctique », N° 5, 1 vol. 242 p.

– 1979 La saga de Harald l’impitoyable, XIIIe siècle, traduite et présentée par Régis Boyer, Payot, 1979.

– 1980 La Saga des Chefs du Val au Lac, Paris, Payot.

– 1983 « Herfjötur (r) », in : Visages du Destin dans les mythologies, Paris, Les Belles Lettres, p. 153-168.

– 1986 Le Mythe viking dans les lettres françaises, Le Porte-Glaive.

– 1986 Le Monde Du Double - La Magie Chez Les Anciens Scandinaves Paris, L’Ile Verte - Berg International.

– 1987 Mœurs et psychologie des anciens Islandais, Paris, Le Porte-Glaive.

– 1987 Sagas islandaises, textes traduits, présentés et annotés, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade.

– 1987 Le Christ des Barbares. Le monde nordique (IXe -XIIIe siècle), Paris, Le Cerf.

– 1988 « Le corps d’Ymir », in : Germanica IV, p. 11-25, Paris.

– 1989 La Saga de Sigurðr ou la parole donnée, Paris, Les éditions du Cerf

– 1989 Le Christ des Barbares, éd. du Cerf, Paris.

– 1990 La poésie scaldique, éd. du Porte-Glaive, Paris.

– 1990 La Poésie scaldique, Paris, Chiron.

– 1991 Mers du Nord et Baltique – L’héritage de l’Europe du Nord, Régis Boyer, Pierre Jeannin, Maurice Gravier, Arts et Métiers graphiques, Paris.

– 1992 Les Sagas islandaises, Paris, Payot.

– 1992 La Saga de Hervör et du roi Heidrek, Paris, Berg International.

– 1992 La Saga de Saint Olaf, Paris, Payot.

– 1992 L’Edda Poétique, Paris, Fayard.

– 1992 La Poésie scaldique,[Turnhout, Belgique, Éditions Brépols, « Typologie des sources du Moyen-Age occidental », fasc. n° 62.

– 1992 La vie quotidienne des Vikings (800-1050), Paris, Hachete.

– 1992 Les Vikings, Paris, Plon.

– 1992 La vie quotidienne des Vikings (800-1050), Paris, Hachete.

– 1992 Yggdrasill. La Religion des Anciens Scandinaves, Paris, Payot.

– 1993 La Saga d’Olaf Tryggvason, Paris, Imprimerie Nationale.

– 1994 La Mort chez les anciens Scandinaves, Paris, Les belles Lettres.

– 1996 Deux sagas islandaises légendaires, Paris, Les Belles Lettres.

– 1996 Histoire des littératures scandinaves, Paris, Fayard.

– 1999 Héros et dieux du Nord. Guide iconographique, Paris, Flammarion.

– 1999 Les Sagas miniatures, Paris Les Belles Lettres.

– 1999 La Saga de Gunnlaugr langue de serpent/La saga de Hallfred le scalde difficile, Nantes, Joseph K.

– 2000 Le Livre de la Colonisation de l’Islande, Paris, Brepols.

– 2000 La Grande Déesse du Nord, Berg International, coll. « Faits et représentations ».

– 2001 L’Islande médiévale, Paris, Les Belles Lettres, Guide des civilisations.

– 2001 L’Art viking, La Renaissance du livre.

– 2002 Les Vikings. Idées reçues, Paris, le Cavalier Bleu.

– 2002 Les Vikings. Histoire et civilisation, Paris, Perrin.

– 2004 L’Europe des Vikings (en collaboration), Hoebeke.

– 2004 Saga de Hrolfr sans terre, Toulouse, Anacharsis.

– 2005 Les Vikings, premiers européens VIIe-XIe siècle Les nouvelles découvertes de l’archéologie (sous la direction), Autrement, coll. « Mémoires/Histoire »,

– 2005 La Saga des Sturlungar, Belles Lettres, coll. « Les classiques du Nord ».

– 2007 La Saga de Bardr suivi de la Saga des hommes de Holmr Éditions Belles Lettres.

– 2008 Les Vikings. Histoire, mythes, dictionnaire, Paris, Robert Laffont, « Bouquins ».

Sur ce dernier livre, voir et écouter surtout l’interview du site : http://www.canalacademie.com/Qui-furent-vraiment-les-Vikings.html Pour les livres et les articles de Régis BOYER, consulter le site internet clio. fr Les Vikings. Les Scandinaves et l'Europe 800-1200, Paris, AFAA (Association Française d'Action Artistique), Ministère des Affaires Étrangères, Conseil Nordique des ministres, Conseil de l'Europe, 22e exposition d'art du Conseil de l'Europe, 1992 :

Steinsland Gro, « Le paganisme nordique », p. 144-151.

Page Raymond Ian, « Les runes et les pierres runiques », p. 162-165.

Sørensen PrebenMeulengracht, « De la poésie orale à la littérature », p. 166-171.

Kristjánsson Jónas, « La poésie scaldique », p. 172-175.

Gräslund Anne-Sofie, « Marteaux de Thor, croix en sautoir et autres pendentifs », p. 190-191.

Les nombres figurant après les titres d’ouvrages indiquent les strophes pour les poèmes et les chapitres pour les sagas. Les spirantes apico-alvéolaires islandaises þ (majuscule : Þ) et ð (majuscule : Đ) correspondent phonétiquement au th anglais dans thank et dans father.

© Presses universitaires du Septentrion, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search