Version classiqueVersion mobile

Georges Bataille, la terreur et les lettres

 | 
Elisabeth Arnould-Bloomfield

Remerciements

Texte intégral

1Une version du cinquième chapitre a été récemment publiée dans French Forum sous le titre « L’appareil à renverser le sens de la terreur : Bataille lecteur de Paulhan ». J’avais également exploré, dans un article publié dans L’Esprit Créateur (« L’intimité du dehors, ‘Érotiques textuelles’ »), quelques éléments du sixième chapitre. Je remercie les éditeurs d’avoir bien voulu autoriser la reparution de ces textes.

2Une bourse du Center for Research and Creative work et un congé sabbatique de l’Université du Colorado à Boulder m’auront permis de finir mes recherches et d’entamer la rédaction du livre. Toute ma reconnaissance va à l’Université du Colorado à Boulder ainsi qu’à mes collègues du département de français et d’italien.

3Je remercie également les parents et amis (Samuel Junod, Marie Arnould, Cécile Matthey) qui se sont si généreusement offerts à la relecture du manuscrit. Leur aide m’aura été aussi précieuse que l’affection de ceux qui ont vécu avec moi les péripéties de ce travail, tout particulièrement Jacqueline Arnould, Claire Lyu et Léon Evans.

4Enfin, je n’oublie pas que c’est Jean-Luc Nancy qui m’a lancée, il y a longtemps, sur les traces de Bataille. Ces pages lui sont dédiées.

© Presses universitaires du Septentrion, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search