Version classiqueVersion mobile

Lire les Carnets d'Albert Camus

 | 
Anne Prouteau
, 
Agnès Spiquel

Les auteurs

Texte intégral

1 Guy BASSET

2Après des études universitaires de philosophie, il a mené une carrière de Directeur des Ressources Humaines. En parallèle, il a publié en France et à l’étranger plusieurs articles sur l’œuvre d’Albert Camus et sur la vie intellectuelle à Alger. Il a également publié sur les solitaires et les religieuses de Port-Royal (Chroniques de Port-Royal). Il est l’auteur de nombreuses bibliographies, principalement dans le domaine philosophique. Il a collaboré au Dictionnaire Albert Camus (Jeanyves Guérin éd.) et au dictionnaire L’Algérie et la France (Jeannine Verdès-Leroux éd.) (collection Bouquins, 2009). Il est actuellement conseil-formateur en ressources humaines et enseigne la philosophie.

3 Marie-Thérèse BLONDEAU

4Professeur de Lettres à Paris, elle a participé au tome II de la nouvelle édition de la Pléiade (La Peste), à divers colloques sur Camus, en France et à l’étranger. Elle collabore à la réalisation de livres de Français pour le second cycle (lycée) ; elle s’intéresse aussi à la littérature décadente de la fin du XIXe siècle.

5 Serguei FOKINE

6Il a commencé à travailler sur l’œuvre de Camus en 1988 à l’Université de Leningrad ; sa première thèse (1992) a présenté, pour la première fois en Russie postsoviétique, l’œuvre de Camus dégagée de la critique communiste. Ayant découvert à travers Camus l’œuvre de Georges Bataille, il a traduit et commenté Bataille, sur lequel il a soutenu sa deuxième thèse. Depuis il continue à travailler sur ces deux auteurs et sur la représentation de la Russie dans les Lettres françaises ; il poursuit également son activité de traducteur. Il dirige le département des langues romanes et de traduction à l’Université nationale d’économie et de finances de Saint-Pétersbourg.

7 Raymond GAY-CROSIER

8Professeur émérite à l’Université de Floride à Gainesville (États-Unis), spécialiste de littérature française moderne et de théorie littéraire, il a consacré la majeure partie de ses travaux à Albert Camus : nombreuses publications ; organisation de trois colloques internationaux (1970, 1980, 1982) ; direction jusqu’en 2010 de la série Camus (Lettres Modernes) ; co-édition des t. I et II de ses Œuvres complètes dans la collection de la Pléiade (2006) et direction des t. III et IV (2008) ; mise à jour régulière sur internet, depuis 1998, d’une « Bibliographie sélective des travaux récents consacrés à Albert Camus ». Il est rédacteur associé de la French Review, revue scientifique qui paraît aux États-Unis.

9 Sophie HÉBERT

10Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, elle a travaillé en master sur les Essais et Carnets d’Henri de Montherlant. Actuellement doctorante à l’Université Stendhal - Grenoble III (EA 3748 - Traverses 19-21/E. CRI.RE.), dans une thèse dirigée par Claude Coste, elle cherche à élaborer une poétique du carnet dans la littérature française du XXe siècle, à emprunter une voie herméneutique médiane entre la critique génétique et la théorie des genres, à replacer le carnet dans le fait littéraire le plus immédiat en démontrant ce qu’il doit à la pensée, à l’écrivain et à l’œuvre.

11 Alexis LAGER

12Certifié de Lettres modernes, Alexis Lager a soutenu en 2009, à l’Université Lumière Lyon 2, un mémoire de master portant sur La Postérité du soleil.

13 Danièle LECLAIR

14Maître de conférences à l’université Paris Descartes, elle est membre du Centre de recherche « Écritures de la modernité (littérature, histoire, imaginaire) » de l’Université Paris-Sorbonne nouvelle (EA 4400-CNRS). Spécialiste de poésie du XXe siècle, et particulièrement de l’œuvre de Char, elle a publié une biographie intellectuelle de Char (René Char - Là où brûle la poésie, Aden, 2007) à partir d’une étude des manuscrits, des correspondances et des recueils. Les échanges avec les écrivains (dont, bien sûr, Albert Camus – qui fut un ami proche de Char) et les artistes de son temps tiennent une place importante dans cet ouvrage.

15 Hans Peter LUND

16Professeur émérite de l’Université de Copenhague (théorie et pratique de la traduction littéraire), il est également traducteur littéraire (entre autres de Camus). Sur le XIXe siècle français, il a publié des livres et des articles sur Chateaubriand, Nodier, Flaubert, Mallarmé, etc. Il a également publié des articles sur Camus et les tragédies grecques (Prométhée, Les Bacchantes), sur L’Été et les mythes.

17 Mamadou Abdoulaye LY

18Sénégalais, il est ATER au Département de Français de l’Université de Limerick en Irlande. Après des études de Lettres modernes à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il a étudié les Sciences politiques à l’Université Lyon 2. Il a enseigné le français dans plusieurs lycées du Sénégal et de Lyon. Il a publié quelques articles sur l’œuvre d’André Malraux ; il travaille sur les correspondances de Joris-Karl Huysmans et d’André Malraux.

19 Pierre MASSON

20Professeur émérite de l’Université de Nantes, il est président des Amis d’André Gide, éditeur des œuvres de Gide dans la collection de la Pléiade, ainsi que de diverses correspondances. Il est également spécialiste de Camus auquel il a consacré plusieurs études.

21 André-Alain MORELLO

22Ancien élève de l’École Normale Supérieure, André-Alain Morello est maître de conférences à l’Université du Sud, à Toulon. Ses travaux portent sur le roman français du XXe siècle (1930-1960). Il a participé à des éditions de Proust (Laffont, « Bouquins »), de Giono (Pléiade, 1995). Il a dirigé des ouvrages collectifs sur Marguerite Yourcenar (Champion, 2009), Jean Giono, Umberto Eco, Milan Kundera, Jean-Claude Renard. Ses derniers travaux portent sur Robbe-Grillet, Caillois, Francesco Biamonti. Il a participé au Dictionnaire Giono (Classiques Garnier, 2011).

23 Anne PROUTEAU

24Elle enseigne la littérature française du XXe siècle à l’Université catholique de l’ouest à Angers. Sa recherche porte sur la littérature contemporaine, et en particulier sur le corpus camusien : articles scientifiques (figures du temps, la notion de réparation, poétique du théâtre) ; rédaction de notices dans le Dictionnaire Camus (sous la direction de Jeanyves Guérin, 2010). Elle est l’auteur de Albert Camus ou le présent impérissable, avec une postface de Paul Viallaneix (ORIZONS, Universités/Domaine Littéraire, 2008).

25 Linda RASOAMANANA

26Agrégée de Lettres Modernes, enseignante à l’Université de Poitiers, elle a soutenu une thèse sur la double influence du logos héraclitéen et du logos biblique sur les œuvres de Valéry, Ponge, Char et Camus ; elle a également publié une traduction commentée d’Héraclite (Éditions Amalthée). Elle recentre désormais ses travaux sur l’œuvre – fictionnelle et non-fictionnelle – de Camus ; ses problématiques de recherche portent sur les formes brèves, l’ironie, l’intertextualité, le sacré, les représentations de la Grèce (présocratique et classique), les représentations de la Méditerranée. Elle poursuit parallèlement des travaux sur Valéry, Char et Roblès.

27 Pierre-Louis REY

28Professeur émérite à l’Université de Paris III-Sorbonne nouvelle, il a écrit notamment sur Camus : Camus. Une morale de la beauté (SEDES, 2000) et Albert Camus. L’homme révolté (Gallimard, coll. « Découvertes », 2006). Il a aussi édité plusieurs pièces de Camus dans la collection « Folio-Théâtre » et collaboré à l’édition de ses Œuvres complètes dans la « Bibliothèque de la Pléiade ».

29 Brigitte SÄNDIG

30Après avoir été collaboratrice scientifique à l’Académie des Sciences à Berlin-Est, elle est devenue professeur de littérature française et de théorie littéraire à l’Université de Potsdam. Elle a publié entre autres, Albert Camus. Introduction à la vie et l’œuvre (Reclam, Leipzig, 1983, 1988, 1993) ; Albert Camus (Rowohlt, Hamburg, 1995, 2000 ; traduit en portugais, 1998, 2001, en coréen, 1999) ; Albert Camus, Autonomie et solidarité (Würzburg, Königshausen et Neumann, 2004). Elle a dirigé des publications collectives, entre autres Camus à l’Est. Témoignages de l’impact de Camus à l’époque du rideau de fer (Publications de l’Université de Potsdam, 2000).

31 Agnès SPIQUEL

32Professeur émérite de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, elle s’est d’abord consacrée à Victor Hugo et au romantisme. Puis elle s’est tournée vers Albert Camus, sous l’influence de Jacqueline Lévi-Valensi, avec qui elle a organisé le colloque Albert Camus et le lyrisme (1996), et en hommage à qui elle a organisé le colloque Albert Camus, l’exigence morale (en collaboration avec Alain Schaffner, 2005). Sur Camus, elle a publié plusieurs articles et participé à l’édition des Œuvres complètes de Camus dans la « Bibliothèque de la Pléiade » ainsi qu’au Dictionnaire Albert Camus dirigé par Jeanyves Guérin (Laffont, 2009).

33 Paul VIALLANEIX

34Professeur émérite à l’Université de Clermont-Ferrand, il a été un des pionniers des études camusiennes, publiant entre autres, dans la Série Albert Camus, les écrits de jeunesse de l’auteur (Le Premier Camus, 1973). Il est également spécialiste de Jules Michelet, dont il a édité les œuvres et publié une biographie (1998).

35 Maurice WEYEMBERGH

36Professeur de philosophie à la Vrije Universiteit Brussel (Université néerlandophone de Bruxelles) et à l’Université Libre de Bruxelles, il a publié des textes sur Augustin, Nietzsche, Weber, Heidegger, Schmitt, Arendt, Blumenberg, Sloterdijk, Rorty, Rawls, Maurras, Bergson, Sorel, Sartre, Aron, Ellul, sur le totalitarisme, l’utopisme, le terrorisme, la science-fiction, la fin de l’histoire etc. Sur Camus, il a publié : Albert Camus ou la mémoire des origines (De Boeck, Bruxelles-Paris, 1998) ; il a participé aux quatre volumes de la nouvelle édition des Œuvres complètes de Camus dans la « Bibliothèque de la Pléiade », ainsi qu’au Dictionnaire Camus (Laffont, 2009).

© Presses universitaires du Septentrion, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search