Version classiqueVersion mobile

Michelet, rythme de la prose, rythme de l'histoire

 | 
Paule Petitier

III. Le rythme, objet d'histoire

Introduction de la partie III

Texte intégral

1Qu’est-ce qu’un objet historique aux yeux de Michelet, sinon un objet dont il peut saisir le rythme, prendre le pouls, mesurer la fièvre ou l’abattement ? Les périodes de crise – en lesquelles il voit très vite les pivots de l’histoire – présentent de façon récurrente des affolements de rythme. Dérèglement inverse lorsqu’il s’agit de dire les époques où le devenir est bloqué. Le Moyen Âge est vu tantôt sous l’angle de ses danses frénétiques, tantôt sous celui du profond ennui, du bâillement, qui signe l’absence totale de vie historique.

2Indissociable du vitalisme de Michelet, sa représentation de l’histoire, du peuple, de la nation – de toutes les entités collectives qui selon lui fabriquent le devenir – sous l’aspect de corps, dont les rythmes vitaux expriment le fonctionnement harmonieux ou le dysfonctionnement.

3L’histoire traverse les corps individuels et les communautés, superposant son rythme propre à celui de ces organismes. Le vitalisme de Michelet pose en effet la question de la naturalité du rythme. Serait-ce parce qu’elle est naturalisée que l’histoire est rythmée chez Michelet ? Non, cycle ne vaut pas rythme, Michelet le dit de la femme et de tout ce qui serait, de façon univoque, naturel. Le rythme naît de l’interaction entre une existence cyclique naturelle et un devenir ouvert. Il en résulte une forme en mouvement, un objet dont on peut saisir des régularités ou plutôt des reprises à travers les incessantes transformations. Dans cette partie, les essais de Michelet, naturalistes et sociaux, aideront à appréhender sa conception du rythme dans l’histoire, conception dont la Bible de l’humanité (1864), son « livre des livres », offre une sorte de condensé.

© Presses universitaires du Septentrion, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search