Version classiqueVersion mobile

Claire de Gonzague Comtesse de Bourbon-Montpensier (1464-1503)

 | 
Nicole Dupont-Pierrart

Le destin des enfants de Claire et Gilbert de Bourbon-Montpensier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’aînée Louise, veuve du seigneur André de Chauvigny, cousin du puissant cardinal Georges d’Amboise1, décédé en janvier 1502, a épousé deux ans plus tard son cousin Louis Ier de Bourbon, prince de La Roche-sur-Yon. Son portrait est encore visible sur l’un des vitraux de la Sainte-Chapelle de Champigny-sur-Veude2, où elle est inhumée après sa mort le 5 juillet 1561. Louise qui avait adopté l’emblème de la ceinture d’Espérance est à l’origine de l’unique lignée des Bourbon-Montpensier qui s’éteint ensuite avec La Grande Mademoiselle, restée sans descendance.

Anne, âgée de quinze ans, reste au service de la reine qui se charge volontiers de la jeune fille. Le mystère reste entier quant à sa vie. On a retrouvé une lettre datée de 1502, adressée au marquis de Mantoue, d’une certaine « Agnès », fille de Claire et de Gilbert, il est très vraisemblable qu’il s’agisse d’Anne de Bourbon. Celle-ci suggère à son oncle de lui trouver « ung beau mary, bien riche e bien saige », lui précisant : « p...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search