Version classiqueVersion mobile

Claire de Gonzague Comtesse de Bourbon-Montpensier (1464-1503)

 | 
Nicole Dupont-Pierrart

Une fin édifiante

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mort très pieuse d’une « sainte et martyre »

La comtesse, constamment en proie à la maladie, a lutté pour vivre avec ses malaises et s’il lui est arrivé de laisser échapper quelques plaintes à ce sujet dans ses lettres, cela se réduit le plus souvent à des allusions brèves et ne l’a nullement empêchée de mener une existence très active, marquée par de nombreux déplacements et voyages dans des conditions parfois éprouvantes, à cheval, à dos de mule ou en voiture. Elle a été soignée par plusieurs médecins dévoués auxquels elle témoignait une profonde reconnaissance et elle avait profité de ses deux retours à Mantoue pour faire plusieurs cures dans les stations de Bains alentour.

Sa santé chancelante s’aggrave notablement au début de l’année 1503 : dans le post-scriptum de la missive du 20 avril, elle avertit brièvement son frère qu’elle subit une recrudescence de son mal mais qu’elle espère guérir avec l’aide de Dieu. De son côté Jacopo d’Atri informe le marquis que sa sœur est dans ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search