Version classiqueVersion mobile

Claire de Gonzague Comtesse de Bourbon-Montpensier (1464-1503)

 | 
Nicole Dupont-Pierrart

Le sort s’acharne sur Claire et sa famille

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Revers de fortune

À la mort de son époux le 9 novembre 1496, la comtesse a dû affronter de sérieux problèmes financiers. L’expédition de Gilbert à Naples, qui s’était révélée très onéreuse, l’avait obligée à contracter des dettes pour faire face aux dépenses occasionnées par une famille nombreuse et un mode de vie fastueux. D’ailleurs ses habitudes dispendieuses acquises à la cour de Mantoue lui avaient souvent attiré des reproches acerbes, notamment de la part d’Anne de France qui ne lui ménageait pas ses critiques.

Gilbert, dans son testament1 avait fait du duc et de la duchesse de Bourbon ses exécuteurs testamentaires et ceux-ci s’étaient engagés à pourvoir à l’entretien de Claire et de ses enfants. Dès le 13 décembre, au moment des funérailles de Gilbert à Lyon, Pierre de Bourbon rassure François de Gonzague, lui affirmant à propos du sort de Claire et de ses enfants : « je m’emploieray de tout mon povoir au bien et antretient d’eulx et de leur maison comme pour mes propres enfans...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search