Version classiqueVersion mobile

Claire de Gonzague Comtesse de Bourbon-Montpensier (1464-1503)

 | 
Nicole Dupont-Pierrart

L’Hôtel d’Aigueperse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En dépit de l’absence quasi totale de sources provenant des archives d’Aigueperse, disparues dans l’incendie du château en 1574, nous avons tenté de reconstituer l’hôtel comtal à partir de témoignages issus de la correspondance familiale des Gonzague, conservée presque intégralement à Mantoue, notamment le testament que la comtesse de Montpensier a dicté à ses notaires le 14 mai 1503, dix-neuf jours avant sa mort1, et qui représente, outre les récits des chroniqueurs contemporains, la source la plus riche en détails précis et fiables, ceux de ses fils Louis et Charles apportant des détails complémentaires.

L’hôtel était vraisemblablement constitué des six offices traditionnels « échansonnerie, écurie, paneterie, cuisine, fruiterie et fourrière » et on pouvait sans doute y dénombrer à l’instar de la cour de Bourgogne, sur un pied beaucoup plus modeste toutefois, « des officiers et serviteurs, des conseillers-chambellans », un chapelain et des clercs de chapelle, des secrétaires et des...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search