Version classiqueVersion mobile

La ville et ses risques

 | 
Séverine Frère
, 
Hervé Flanquart

Chapitre 8 – L’établissement du PPRT, entre rigidités institutionnelles et arrangements locaux

Antoine Le Blanc, Séverine Frère, Mylène Chambon, Nicolas Grembo et Iratxe Calvo-Mendieta

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans ce chapitre, nous reviendrons sur une des structures de concertation abordées dans le chapitre précédent, à savoir le CLIC / CSS. Il s’agit de l’instance associée à la concertation du Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). Ce plan est un des outils issus de la loi de 2003 pour prévenir les risques autour des sites industriels à haut risque, dits sites Seveso1 ou sites soumis à Autorisation et Servitude d’utilité publique (AS). Étant donné l’importante densité de sites à haut risque sur le territoire dunkerquois, plusieurs PPRT ont été ou sont en cours d’élaboration. Or, leur élaboration pose un certain nombre de difficultés en raison de la complexité de la méthodologie de calcul des risques et des nombreux paramètres à prendre en compte pour dresser une cartographie des aléas et des enjeux. Par ailleurs, si le PPRT a pour objectif la mise en sécurité des personnes et des activités autour des sites AS, il doit aussi prendre en compte le coût financier généré ainsi...

Auteurs

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search