Version classiqueVersion mobile

La ville et ses risques

 | 
Séverine Frère
, 
Hervé Flanquart

Chapitre 3 – Ville industrielle et population : la question des inégalités environnementales

Rachel Bavdek et Anne-Peggy Hellequin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le peuplement de Dunkerque et de son agglomération porte les traces de l’industrialisation massive de son territoire. La création de milliers d’emplois dans la sidérurgie au cours des années 1960 et 1970 (Malézieux, 1981) a entraîné une forte croissance démographique du territoire : l’exemple de Grande-Synthe dont la population a été multipliée par sept en l’espace d’une décennie, passant de moins de 3 000 habitants en 1962 à plus de 20 000 en 1975, en est significatif. Cet exemple est souvent pris comme archétype de la croissance démographique liée à la localisation de l’industrie lourde, comme ont pu connaître certaines villes en Russie, au Brésil ou en Algérie mais qu’on ne retrouve pas dans la même mesure ailleurs en France, même au Havre ou à Fos-sur-Mer. Forte de cette histoire, l’agglomération dunkerquoise incarne peut-être la ville industrielle. Pour le sens commun1, elle serait marquée par le fort poids de sa population ouvrière dans sa population active, un emploi industri...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search