Version classiqueVersion mobile

La Flandre et les Flamands au miroir des historiens du royaume (xe-xve siècle)

 | 
Isabelle Guyot-Bachy

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À partir du XIIIe siècle, quel que soit finalement le genre dans lequel s’inscrit le projet historiographique (chronique universelle, histoire, chronique dynastique…), se pose la question de la place de l’histoire du royaume. Pour comprendre comment elle fut appréhendée, l’étude de la « question flamande », qui l’accompagne pendant plus de cinq siècles (862-1384), a semblé un fil conducteur pertinent.

Les premiers chapitres ont montré que cette question flamande se manifeste d’abord, disons jusqu’au XIIe siècle, assez largement en dehors des rapports au roi et au royaume, dans le cadre d’autres relations institutionnelles ou politiques : la province ecclésiastique de Reims ou l’espace du duché de Normandie (où elle contribue à forger la conscience identitaire de la principauté), mais aussi le comté lui-même où se développe une historiographie peu diffusée à l’intérieur du royaume. Il faut attendre le règne de Philippe Auguste pour que cette question flamande touche directement le pou...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search