Version classiqueVersion mobile

La Flandre et les Flamands au miroir des historiens du royaume (xe-xve siècle)

 | 
Isabelle Guyot-Bachy

Chapitre 6. Construction et déconstruction d’une histoire canonique de la France (XVIe-début du XXIe siècle)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’enquête sur la Flandre et les Flamands au miroir des représentations que s’en faisaient les historiens de la France médiévale est achevée. La tentation pourrait être de dire à présent « ce qui s’est vraiment passé », ce que l’on doit apprendre ou retenir de cette histoire des relations de la Flandre avec le royaume. Le propos de ce dernier chapitre sera plutôt d’examiner, au moyen de quelques sondages, comment les historiens modernes, dans leur projet d’écrire une histoire canonique de la France, ont eux aussi choisi de reprendre, de s’approprier ou de délaisser tel ou tel élément de ce dossier flamand constitué par les historiens médiévaux1.

Nous partirons de cette seconde moitié du XVIe siècle, lorsque la guerre civile, née du conflit religieux et débouchant sur une crise de la nation, suscita chez les historiens une volonté d’établir une histoire de France qui pût revendiquer une noblesse et une grandeur égales à celle de l’histoire antique. Nous verrons son apogée chez les « ar...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search