Version classiqueVersion mobile

La Flandre et les Flamands au miroir des historiens du royaume (xe-xve siècle)

 | 
Isabelle Guyot-Bachy

Chapitre 1. Variations sur un mariage et deux meurtres (IXe-XIe siècle)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les œuvres rassemblées pour cette première étape du parcours sont peu nombreuses et composées dans quelques lieux où la tradition d’écriture de l’histoire est déjà bien établie. Au premier rang figure Reims, capitale d’une grande province ecclésiastique, aux frontières de l’Empire. Au Xe siècle, son rôle politique est considérable. Les auteurs rémois, Hincmar, Flodoard, Richer, assurent la transition avec l’historiographie carolingienne et au-delà avec l’héritage culturel carolingien. Viennent ensuite les monastères neustriens (Saint-Bertin, Saint-Vaast, Saint-Riquier), auxquels s’ajoutent au tournant du XIe siècle quelques centres nouveaux, Fleury-sur-Loire, Angers, Sens, Cluny et Dijon en Bourgogne, ou bien encore en Normandie, Jumièges et Rouen. Au sud, en dehors de Saint-Martial de Limoges, la production est ponctuelle, dispersée et présente un intérêt très local.

Pour traiter du passé, entre les résumés de l’histoire du monde sous forme de tableaux chronologiques et l’historia h...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search