Version classiqueVersion mobile

Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde

 | 
Hubert Bonin
, 
Françoise Taliano-Des Garets
, 
Matthieu Trouvé

Quatrième Partie. Originalités et différenciation sociétale et culturelle

The « French Exception »… au miroir de la « mésentente cordiale »1

Pierre Sadran

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le plus anglophile de nos philosophes en a fait, dans ses Lettres persanes, la brillante démonstration : toute introspection collective s’enrichit d’un détour par le regard extérieur, pour peu que celui-ci ne soit pas trop étranger à son objet, sous peine d’incompréhension radicale. Or comme le roi Édouard VII devait le déclarer à la Chambre de commerce britannique en 1903 : « La Divine Providence a décidé que la France devait être notre plus proche voisine, et je l’espère, toujours notre plus chère amie. Il a pu y avoir des malentendus et des sources de désaccord dans le passé, mais toutes ces différences sont, je crois, heureusement levées et oubliées, et j’espère que de l’amitié et de l’admiration que nous portons tous pour la nation française et ses glorieuses traditions pourra naître dans un avenir proche le sentiment d’un profond attachement et d’une grande affection entre les peuples de ces deux pays. » Sans doute, cet enthousiasme devant aboutir à la signature en 1904 de l’E...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search