Version classiqueVersion mobile

Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde

 | 
Hubert Bonin
, 
Françoise Taliano-Des Garets
, 
Matthieu Trouvé

Troisième Partie. Le Royaume-Uni au cœur de rapports de force géopolitiques

Le Royaume-Uni et la Convention européenne des droits de l’Homme

David Szymczak

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tenter de réunir au sein d’une même contribution deux des principales « passions scientifiques » de François-Charles Mougel s’avère être une chose relativement aisée lorsque, parmi ces passions, se trouve précisément le Royaume-Uni et l’Europe. Cependant, si la teneur des relations entretenues par cet État avec les Communautés puis avec l’Union européenne est amplement traitée et continue d’ailleurs de défrayer l’actualité de façon régulière – l’annonce par David Cameron de l’organisation, à l’horizon 2017, d’un référendum sur l’éventuel retrait de son État de l’Union européenne n’en est qu’une illustration parmi d’autres –, le fameux « euroscepticisme » britannique est probablement un peu moins connu à l’égard d’une autre organisation européenne : le Conseil de l’Europe. Ou, plus précisément, s’agissant des obligations pesant sur les épaules du Royaume-Uni en raison de l’application, dans son droit interne, à l’égard de la « convention phare » du Conseil de l’Europe, à savoir la Co...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search