Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde

 | 
Hubert Bonin
, 
Françoise Taliano-Des Garets
, 
Matthieu Trouvé

Troisième Partie. Le Royaume-Uni au cœur de rapports de force géopolitiques

Les relations hispano-britanniques dans le cadre de la construction européenne (1974-1992) : désaccords et convergences

Matthieu Trouvé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

D’un point de vue international, l’Espagne et la Grande-Bretagne ont en commun le fait de ne pas avoir été parmi les membres fondateurs de l’Europe unie et d’avoir rejoint la construction européenne en cours de route. Si la Grande-Bretagne intègre la Communauté économique européenne en 1974, l’Espagne adhère officiellement à cette même Communauté le 1er janvier 1986. Londres a souvent eu tendance à privilégier ses relations avec Washington, alors que l’Espagne a connu au XXe siècle la dictature de Franco qui l’a éloignée de la Communauté européenne. Les deux pays entretiennent ainsi un rapport singulier avec la construction européenne. Il n’en reste pas moins que ce sont deux pays profondément européens, pleinement ancrés dans les problématiques de politique étrangère européenne. L’insularité britannique et la « péninsularité » ibérique leur ont certes conféré des caractéristiques propres auxquelles s’ajoutent des trajectoires historiques nationales différentes des autres pays europ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540