Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde

 | 
Hubert Bonin
, 
Françoise Taliano-Des Garets
, 
Matthieu Trouvé

Première Partie. L’osmose entre les îles britanniques et l’Europe continentale

Le Welfare Reform Act de 2012 : l’activation de la protection sociale à la mode britannique

Robert Lafore

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 8 mars 2012 a été promulguée une loi adoptée par le Parlement du Royaume-Uni et présentée par le gouvernement comme « le plus grand bouleversement du système de sécurité sociale britannique depuis soixante ans » : le « Welfare Reform Act ». Ce texte a été fortement inspiré par un Livre blanc rédigé sous la responsabilité du Department for Work and Pensions (DWP, l’équivalent de notre ministère du Travail) qui entendait remettre à plat tout un pan de ce que nous dénommons la « protection sociale », notamment le système des garanties minimales de ressources ainsi que l’assurance chômage.

Il s’agit là d’une nouvelle adaptation du Welfare britannique qui, depuis le temps de ses fondations, en a connu de nombreuses. Cependant, durant les vingt dernières années, les réformes ont été fréquentes et spectaculaires : après les coups de boutoirs que la politique du gouvernement de Margareth Tatcher a portés à l’État-Providence anglais, on a eu tout d’abord le New Deal Program adopté par les ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540