Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde

 | 
Hubert Bonin
, 
Françoise Taliano-Des Garets
, 
Matthieu Trouvé

Première Partie. L’osmose entre les îles britanniques et l’Europe continentale

De l’insularité électrique à l’intégration européenne : l’interconnexion France-Angleterre à la fin du xxe siècle

Christophe Bouneau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le projet d’une interconnexion électrique entre la France et l’Angleterre a plus d’un demi-siècle puisqu’il remonte à l’immédiat après-guerre, comme en témoignent les premiers échanges sur ce dossier complexe à tous points de vue (technique, économique et diplomatique) entre ingénieurs britanniques et ingénieurs français. La justification économique s’imposait rapidement dans la perspective d’une nouvelle économie électrique européenne, fondée sur des échanges pacifiques d’énergie électrique grâce aux mécanismes vertueux de mutualisation de l’interconnexion1. En effet les deux pays pouvaient faire entrer en jeu la complémentarité de leur parc de production, presque essentiellement thermique pour le parc britannique et à très forte proportion hydraulique pour l’équipement hexagonal. De même, la différence des modes de vie et donc de consommation, avec des habitudes d’usages de l’électricité différents et décalés de deux ou trois heures dans chaque journée, offre un atout indéniable2....

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540