Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde

 | 
Hubert Bonin
, 
Françoise Taliano-Des Garets
, 
Matthieu Trouvé

Première Partie. L’osmose entre les îles britanniques et l’Europe continentale

À propos des protestants britanniques de Bordeaux et de ses alentours

Séverine Pacteau-De Luze

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La présence britannique est continue à Bordeaux depuis le Moyen Âge ; non seulement, elle structure l’histoire de la ville depuis le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri Plantagenet, mais elle n’est pas remise en question après le retour de l’Aquitaine à la couronne française, tant les liens commerciaux avec les îles britanniques étaient intenses. Les marchands anglais ont continué à venir vendre dans le « Port de la lune » la viande salée de provenance irlandaise et leurs homologues bordelais n’ont pas entendu renoncer à des débouchés essentiels pour leur production viticole.

Autant les relations politiques ou commerciales entre Bordeaux et la Grande-Bretagne ont été largement étudiées, autant les relations religieuses l’ont moins été1, en particulier celles entre protestants des deux côtés de la Manche. Cela signifie sans doute qu’elles ont été jugées comme rares ou secondaires. Tel n’est pas notre avis. En effet la naissance de l’anglicanisme modifie fondamentalement la situat...

Auteur

ancienne maîtresse de conférences à Sciences Po Bordeaux

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540