Version classiqueVersion mobile

Proses du monde

 | 
Nelly Wolf

Premier chapitre. Peuple

2. Le métier d’écrivain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une métaphore témoigne des nouveaux enjeux : celle de l’écrivain-travailleur.

Comparer le travail de l’écrivain à un travail manuel est certes un topos de l’histoire littéraire (« Vingt fois sur le métier… »). Mais après la Révolution française, ce lieu commun se charge d’une nouvelle valeur symbolique. La figure de l’écrivain-travailleur entre alors dans la composition d’une posture démocratique1. Dans sa Lettre à la jeunesse, Zola se compare à un ouvrier en bâtiment chargé de sonder l’édifice social2. La métaphore est filée jusqu’au siècle suivant. Dans un entretien avec Pierre Dumayet, Céline rapproche son style de l’art de la dentellière – tout en finesse – que sa mère est supposée lui avoir transmis3. Ces deux exemples nous montrent que la posture de l’écrivain-travailleur est une combinaison imaginaire qui englobe l’écriture et la biographie. L’auteur, sa vie, son œuvre évoluent dans le voisinage du peuple, et parfois en son sein.

Cependant, constituée dans ce cadre, elle relève...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search