Version classiqueVersion mobile

Proses du monde

 | 
Nelly Wolf

Premier chapitre. Peuple

1. Fictions et dictions démocratiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On sait aujourd’hui que l’apparition du peuple dans la prose narrative du XIXsiècle est un fait de diction autant que de fiction. En même temps qu’ils inventent Jean Valjean et Gervaise, visitent les mansardes et explorent les chantiers, les romanciers convoquent le sociolecte populaire dans leur propre espace linguistique.

L’intrigue contractuelle

Ce renouvellement de l’intrigue tant événementielle que linguistique est inséparable du processus démocratique, qui, paradoxalement, au moment même où il lui impose ses propres structures et ses propres objets, fait basculer la littérature dans l’ère de l’autonomie. On a déjà proposé, dans un ouvrage précédent, d’interpréter le roman réaliste du XIXsiècle comme une mimésis du contrat social à l’œuvre dans la démocratie1. Cette hypothèse peut être brièvement reprise et précisée ici. Le roman réaliste, dans la mesure où il privilégie la forme narrative de la troisième personne anonyme et abstraite, désigne un vide à l’endroit de sa source...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search