Version classiqueVersion mobile

Huis-clos avec un virus

 | 
Patrick Peretti-Watel

Quatrième partie : les Français et la gestion de la crise

Chapitre XII. Quid de la confiance des Français à l’égard des autorités ?

Patrick Peretti-Watel, Jeremy Ward, Jean Constance et Jocelyn Raude

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des formes de défiance multiples

Un problème de fond

Controverses sur les masques ou sur l’hydroxychloroquine, premiers doutes sur le vaccin : comme l’a illustré le chapitre précédent, la confiance des Français à l’égard de la gestion de cette crise a été mise à rude épreuve pendant le confinement. Bien sûr, en situation de crise sanitaire, la multiplication des incertitudes et les divergences entre acteurs contribuent à déstabiliser et décrédibiliser l’action publique, et à nourrir la défiance du public. Toutefois, la question de la confiance dépasse largement le contexte d’une crise sanitaire : c’est un peu le talon d’Achille des sociétés contemporaines.

Suivons sur ce point les analyses du sociologue anglais Anthony Giddens1. Celui-ci part de travaux issus de la psychologie, pour montrer que nous éprouvons notre premier sentiment de confiance quand, nourrisson, nous comprenons que notre parent qui s’absente et nous laisse seul va finir par revenir. Deux éléments sont ici importants....

© Presses universitaires du Septentrion, 2022

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search