Version classiqueVersion mobile

Huis-clos avec un virus

 | 
Patrick Peretti-Watel

Deuxième partie : les Français et l’épidémie

Chapitre VI. Un horizon qui s’obscurcit ?

Patrick Peretti-Watel et Jocelyn Raude

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelles perceptions d’un risque évolutif et durable ?

La dynamique des perceptions du risque…

Bien sûr, les perceptions d’un risque ne sont pas figées, surtout lorsque ce risque évolue rapidement, comme dans le cas d’une épidémie. Les premiers travaux consacrés à la dynamique des perceptions du risque concluaient que lorsqu’un risque s’aggrave ou diminue, les perceptions de la population s’ajustent, souvent partiellement et avec un certain retard, avec parfois aussi des réactions disproportionnées assimilables à des formes de panique1.

Dans différents contextes (la grippe H1N1 en Chine en 2008-2009, une épidémie d’Ébola au Libéria en 2014, une épidémie de Chikungunya en Guyane en 2015)2, des travaux empiriques ont documenté cet ajustement. Celui-ci peut être assez rapide et se traduire par des perceptions et des connaissances plus justes, mais le cas du Chikungunya en Guyane montrait aussi que deux mois après le pic épidémique les perceptions du risque avaient nettement baissé. Cela su...

© Presses universitaires du Septentrion, 2022

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search