Version classiqueVersion mobile

Huis-clos avec un virus

 | 
Patrick Peretti-Watel

Deuxième partie : les Français et l’épidémie

Chapitre V. Comment les Français ont-ils perçu le risque d’infection ?

Patrick Peretti-Watel, Olivier L’Haridon, Jocelyn Raude et Valérie Seror

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les perceptions du risque

Des perceptions cruciales dans un contexte pandémique

Confrontés à des situations épidémiques de forte incertitude, les individus mobilisent de nombreuses ressources sociales et cognitives pour en évaluer les éventualités et guider leurs comportements. Ce processus d’évaluation est fondamental, puisqu’à titre individuel, nous ne disposons pas, dans les situations d’émergence, d’éléments robustes, clairs et chiffrés sur nos propres probabilités d’être infecté par un virus, de développer une forme grave nécessitant une hospitalisation, voire de décéder.

Depuis plusieurs décennies, économistes et psychologues ont collaboré pour étudier et comprendre ce processus d’évaluation intuitive des menaces, appelé « perception du risque », en inscrivant généralement leurs travaux dans un cadre formel et probabiliste. Dans ces modèles, les individus évaluent en particulier les vraisemblances d’un événement indésirable, ainsi que les conséquences de son éventuelle occurrence...

© Presses universitaires du Septentrion, 2022

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search