Version classiqueVersion mobile

Huis-clos avec un virus

 | 
Patrick Peretti-Watel

Deuxième partie : les Français et l’épidémie

Chapitre IV. Un virus à distance mais omni-médiatique

Patrick Peretti-Watel, Caroline Alleaume et Jean Constance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Médiatisation et risque perçu

Épidémie et « infodémie »

Dès février 2020, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé déclarait : « Nous ne combattons pas seulement une épidémie, nous combattons aussi une infodémie ». Ce terme ne désigne pas uniquement la circulation virale de rumeurs et de fausses informations sur les réseaux sociaux et Internet, mais, plus largement, la surabondance d’informations, de qualité inégale, quels que soient les médias considérés, qui se propage lors d’une épidémie. Cette surabondance est délétère car les individus peinent à séparer le bon grain de l’ivraie pour identifier les informations fiables dont ils ont urgemment besoin pour ajuster leurs comportements à la nouvelle menace1. Cette définition invite à ne pas se focaliser sur les fake news, ni sur les seuls médias sociaux.

Une étude britannique a d’ailleurs montré qu’en 2014, lors de l’épidémie d’Ébola, les presses écrite et numérique ont largement contribué à modeler les perceptions du...

© Presses universitaires du Septentrion, 2022

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search