Version classiqueVersion mobile

Poésie brève et temporalité

 | 
Makiko Andro-Ueda
, 
Toshio Takemoto
, 
Jessica Wilker

Espaces dans et hors du temps : Interstices, esquisses et fragments

Les Moments fragiles de Jacques Brault

Myriam Suchet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« C’est un poème qui existe sans en avoir l’air, sans rime, sans figure de style. C’est un sentiment vif, une impression fugitive, un moment fragile1. »

Les formes brèves « à l’orientale » connaissent un véritable engouement au Québec et au Canada depuis les années 1980, comme en témoigne une série de publications2. Parmi elles, on peut citer la revue coopérative de haïku 575, qui paraît sous forme électronique tous les trimestres depuis le solstice d’hiver 20073, le volume Haïku : anthologie canadienne / Canadian anthology, paru sous la direction d’André Duhaime et de Dorothy Howard en 1985 aux éditions Asticou4, ou encore l’anthologie du même André Duhaime (grand introducteur des haïkus en Amérique du Nord) : Haïku sans frontières, parue en 1998 chez David5. Loin de se cantonner au seul groupe restreint des aficionados, la poésie brève se retrouve jusque dans les voix poétiques les plus retentissantes. Jacques Brault est un poète québécois de renom qui a mis en œuvre des formes app...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search