Version classiqueVersion mobile

Beauvoir intime et politique

 | 
Annabelle Martin Golay

Chapitre IV. D’une guerre à l’autre, ou la conversion politique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans La Force de l’âge, Simone de Beauvoir décrit la conversion qui l’a conduite de l’apolitisme de sa première jeunesse à la vision politique et historique survenue vers sa trentième année. Elle présente cette « transformation 1 » comme une rupture brutale avec le passé. L’irruption de la guerre l’aurait projetée face à son « être-dans-l’histoire ». Il y aurait eu deux Beauvoir : celle d’avant la guerre, celle d’après 1939. Cependant, comme nous le verrons, le récit de conversion dans les Mémoires apparaît in fine comme une reconstruction. De plus, il tend à se mêler à celui de Sartre, au point, parfois, de se confondre avec lui. La transmutation de Beauvoir est plus complexe qu’il n’y paraît.

La situation de Simone de Beauvoir, comme le remarque Jean-Louis Jeannelle, ne la prédisposait pas « à recourir au modèle mémorial, d’ordinaire réservé aux détenteurs d’une autorité politique ou sociale2. » En effet, pour pouvoir mêler une veine introspective aux événements de son temps, il lu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search