Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les archives de la mise en scène

 | 
Pascale Alexandre-Bergues
, 
Martin Laliberté

Diffusion

Le mentaliste et ses projections médiatiques à la fin du XIXsiècle

Frédéric Tabet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’actualité n’a pas fourni que ces sujets. Presque chaque jour, elle en a fait éclore d’autres sur lesquels l’attention du public s’est plus ou moins arrêtée. La manie du spiritisme et les abus de l’hypnotisme ont été traduits sur la scène à diverses reprises, comme l’attestent les Esprits marieurs (1887), Hypnotisée (1888), Vive l’hypnotisme (1889), Suggestionnés (1890), Les Esprits du boulevard Voltaire (1891), et l’Hypnotiseur de Pontarlier (1891). Le microbe, dont on parle à satiété, n’a pourtant inspiré qu’un vaudeville1.

Hypnose, Spiritisme, Cumberlandisme, Donatisme, Lecture de pensée, Télépathie, Précognition, Prédiction, Clairvoyance, Clairaudience, Mesmérisme, Psychokinèse, Télékinésie… L’ensemble de ces effets, présentés dans le cadre d’un spectacle, relève du répertoire du mentaliste dont cet article s’attache à retracer l’émergence et à interroger les transferts médiatiques de sa magie mentale2. Le personnage du mentaliste est actuellement très populaire. Pour la France,...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540