Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les archives de la mise en scène

 | 
Pascale Alexandre-Bergues
, 
Martin Laliberté

Dispositifs

L’accordéon : expression populaire ? Lectures et répertoire dans les théâtres jusqu’en 1945

Sylvain Samson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un vaste répertoire musical a déjà été mis en valeur au sein du fonds des « Relevés de mises en scène dramatiques » de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. Chanson populaire, danses, jazz, musiques savantes, sacrée ou encore patriotique en constituent des exemples majeurs. Si nombre des relevés de mise en scène étudiés assoient la place du piano comme métaphore bourgeoise, instrument très souvent présent sur scène, tant comme meuble riche ou comme média de musique plutôt savante, on peut s’interroger sur le statut sonore et symbolique de l’accordéon, profondément ancré dans une imagerie populaire, proche du peuple, de ses fêtes, antithèse en quelque sorte de l’instrument de salon cossu.

La Semaine folle d’Abel Hermant1, Le Filon d’André Mouëzy-Eon2, La Tentation de Méré3, Le Condottiere de Henry Turpin4, Marius de Marcel Pagnol5, Prisons de femmes de Francis Carco6, La Belle de nuit de Pierre Wolff7, et enfin Sapho de Daudet et Belot8, ont pour point commun d’intégrer dan...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540