Version classiqueVersion mobile

Les archives de la mise en scène

 | 
Pascale Alexandre-Bergues
, 
Martin Laliberté

Formes

L’école du mélodrame : émergence du spectacle de masse intermédial. Les Deux Gosses de Pierre Decourcelle

Giusy Pisano

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant de longues générations, le théâtre a été essentiellement jugé sur la valeur littéraire de ses textes, peu sur l’apport scénique de ses représentations : l’aspect littéraire, confisqué par une tragédie considérée comme souveraine, l’emportait toujours dans la construction de la mémoire historique, sur les autres genres et sur l’art du spectacle. La discrimination de surcroît ne se réduisait pas aux effets de cette seule dichotomie et aux vérités maçonnées par l’académisme ; une autre, d’armature sociale et politique, la renforçait, qui longtemps a opposé le théâtre des genres nobles porté vers la déclamation des textes et celui des scènes populaires, plus sensible au jeu scénique et au spectaculaire.
Jean-Marie Thomasseau, Mélodramatiques, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2009, p. 8.

La pièce Les Deux Gosses (1896) de Pierre Decourcelle dont les archives sont conservées à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (BHVP), permet de porter l’attention sur u...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search